CAMS 46

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CAMS 46
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : France Chantiers aéro-maritimes de la Seine (CAMS)
Rôle Avion d'entraînement
Premier vol
Nombre construits 15
Équipage
2
Motorisation
Moteur Hispano-Suiza 8Ab
Nombre 1
Type moteur V8 refroidi par liquide
Puissance unitaire 180
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 12,00 m
Longueur 9,07 m
Hauteur 2,97 m
Surface alaire 37,00 m2
Masses
À vide 978 kg
Maximale 1 350 kg
Performances
Vitesse maximale 160 km/h
Plafond 3 500 m
Rayon d'action 400 km

Le CAMS 46 est un hydravion militaire de l'entre-deux-guerres conçu en 1926 et fabriqué en 1927 par les Chantiers aéro-maritimes de la Seine (CAMS). Il servit comme avion d'entraînement dans la Marine nationale française.

Conception[modifier | modifier le code]

Dérivé du CAMS 30E de 1923, le CAMS type 46, développé en 1926, est un hydravion biplace d’entraînement. Comme ses prédécesseurs, ses essais sont effectués sur la Seine à Sartrouville.

Engagements[modifier | modifier le code]

Le CAMS 46 est produit en 1927 à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) à quinze exemplaires pour les écoles de l’aéronautique navale à Hourtin, mais l’appareil est vite supplanté dans ce rôle par le F.B.A. type 17 HE2, produit en bien plus grande série (130 exemplaires) par la firme d’Argenteuil (Val-d'Oise) dirigée par Louis Schreck.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Hartmann, « Les hydravions CAMS », sur La coupe Schneider et hydravions anciens. Dossiers historiques hydravions et moteurs (consulté le 24 novembre 2017).

Sur les autres projets Wikimedia :