Bull Moose Jackson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jackson.
image illustrant le blues
Cet article est une ébauche concernant le blues.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Bull Moose Jackson
Naissance
Cleveland (Ohio) Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 70 ans)
Cleveland
Genre musical Rhythm and blues, jump blues
Instruments saxophone
Années actives Années 1940-1950
Labels Queen Records
King Records

Benjamin (Bull Moose) Jackson (1919 – 1989) est un saxophoniste et chanteur de rhythm and blues américain.

Carrière[modifier | modifier le code]

Benjamin Jackson apprit le violon durant son enfance, il commença à jouer du saxophone durant ses études secondaires et forma son premier groupe, The Harlem Hotshots[1]. Il intègra l'orchestre de Lucky Millinder en 1943. Les autres musiciens considérant que Jackson ressemblait à un orignal mâle, il fut surnommé Bull Moose[2].

Jackson enregistra plusieurs succès pour King Records à la fin des années 1940, dont I Love You, Yes I Do, le premier disque rhythm and blues à se vendre à un million d'exemplaires[3]. Il est connu pour ses chansons d'amour mais aussi pour des morceaux risqués dans le style jump blues, un genre de blues up-tempo orchestré pour des big bands[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • I Know Who Threw the Whiskey in the Well (Queen Records)
  • I Want a Bowlegged Woman (King Records)
  • Big Ten Inch Record (King Records)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jon Hartley Fox, King of the Queen City : the story of King Records, University of Illinois Press, , 234 p. (ISBN 9780252034688, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]