Bruno Parent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parent.

Bruno Parent, né le dans le 8e arrondissement de Paris[1], est un haut fonctionnaire français.

Il a fait sa carrière au ministère de l'Économie et des Finances.

Biographie[modifier | modifier le code]

Titulaire de deux DEA en droit public (droit public interne et droit international public) et diplômé de l’IEP de Paris, ancien élève de l'École nationale d'administration (ENA 1981, promotion Droits de l'Homme)[2], il commence sa carrière comme administrateur civil affecté à la Direction générale des Impôts en 1981. Il en gravit tous les échelons (chef de bureau, sous-directeur, chef de service, directeur général adjoint) avant d'en devenir le directeur général de 2003 à 2007.

En 2007, il prépare la fusion de la DGI et de la direction générale de la Comptabilité publique pour constituer la direction générale des Finances publiques (DGFiP) et devient ensuite directeur général de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes le 8 novembre 2007[3].

En 2009, il est nommé inspecteur général des finances.

En , il est chargé d'une mission de préfiguration de la future banque publique d'investissement.

Par un arrêté du ministre de l'économie et des finances du , il est nommé président du Conseil d'orientation de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme pour une durée de trois ans[4].

Par décision du Conseil des ministres du , il est nommé directeur général de la Direction générale des Finances publiques à compter du 1er juillet 2014 succédant ainsi à Bruno Bézard[5].

Ses fonctions prennent fin le . Son remplaçant, Jérôme Fournel, administrateur général, et jusqu'alors directeur de cabinet de Gérald Darmanin, est nommé directeur général des finances publiques, à compter du , sur proposition du ministre de l’économie et des finances et du ministre de l’action et des comptes publics, lors du Conseil des Ministres du [6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Who's Who in France édition 2017
  2. « Bruno Parent a été nommé directeur général de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2014).
  3. Conseil des ministres du 8 novembre 2007 - Mesures d’ordre individuel - Portail du Gouvernement - site du Premier ministre.
  4. « Arrêté du 23 décembre 2013 portant nomination du président du conseil d'orientation de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme » (consulté le 5 juin 2015).
  5. « Bercy : Bruno Parent prend la tête de l'administration fiscale », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le 29 septembre 2014).
  6. « Compte rendu du Conseil des ministres du 24 avril 2019 », sur Gouvernement.fr (consulté le 17 mai 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]