Le projet « Australie » lié à ce portail

Portail:Sydney

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Opéra de Sydney

Portail de Sydney

Vue de Sydney

Sydney est la ville la plus peuplée d'Australie avec une aire urbaine comprenant en 2009 une population de 4 490 662 habitants répartis sur près de 12 150 km². Elle est la capitale de l'État de Nouvelle-Galles du Sud et est située sur la côte sud-est du pays. Ses habitants sont surnommés les Sydneysiders, en Anglais.

Sommaire thématique

Géographie

Vue satellite prise par la NASA de la zone métropolitaine de Sydney.

La ville de Sydney est située dans un bassin côtier encadré par l'océan Pacifique à l'est, les Montagnes bleues à l'ouest, le fleuve Hawkesbury au nord et le plateau de Woronora au sud. Sydney se trouve sur un littoral où le niveau de l’océan est monté et a inondé de profondes vallées (rias) découpées dans le grès. Une de ces vallées noyées, Port Jackson, autour de laquelle s’est construite la ville, est le plus grand port naturel au monde. Il y a plus de 70 plages dans la zone urbaine, y compris les célèbres plages de Bondi et Manly. L'agglomération de Sydney s'étend sur près de 12 145 kilomètres carrés et comprend la côte centrale (bande cotière au nord de Port Jackson) et les Montagnes bleues, ainsi que des parcs nationaux et d'autres zones non urbanisées.

Géographiquement, Sydney s'étend sur deux régions principales : la plaine de Cumberland, une région relativement plate située au sud et à l'ouest du port, et le plateau de Hornsby, un plateau de grès situé principalement au nord du port, découpé par des vallées profondes. Les parties les plus anciennes de la ville se trouvent dans les zones les plus plates du sud de la baie ; le rivage nord a été plus lent à se développer à cause de sa topographie accidentée, jusqu'à ce que le Harbour Bridge soit ouvert en 1932, reliant le nord au sud de la baie.


Histoire

Article détaillé : Histoire de Sydney.
Une des premières cartes de Sydney

À l'arrivée des premiers Européens, il y avait 4 000 à 8 000 Aborigènes vivant dans la région de Sydney. Presque toutes les traces de leur habitat ont disparu à cause de l'urbanisation ultérieure.

C'est le navigateur britannique James Cook qui aperçut pour la première fois le site de l'actuelle Sydney, qu'il nomma Port Jackson, en 1770 en l'honneur de Sir George Jackson, un des Lords Commissaires de l'amirauté britannique. En 1788, le capitaine Arthur Phillip donna à l'endroit son nom actuel (en l'honneur du ministre de l'Intérieur britannique Thomas Townshend, premier vicomte de Sydney) qu'il avait choisi pour conduire les prisonniers et établir une colonie pénitentiaire destinée aux bagnards emmenés de Grande-Bretagne.

Des colons libres les suivirent et, de 1800 à 1850, leur nombre augmenta régulièrement au fur et à mesure qu'étaient mises en valeur les richesses de la Nouvelle-Galles du Sud. En 1829, la ville compte 16000 habitants dont de nombreux militaires.

D'autre part, la découverte de gisements d'or dans l'État voisin du Victoria (1851) devait également favoriser la croissance spectaculaire de la ville.

En 1920, on comptait plus d'un million d'habitants et le petit comptoir des origines s'était étendu bien au-delà des rivages de Port Jackson. Pendant la guerre du Pacifique, la ville servit de base pour les forces aériennes et navales alliées. Deux sous-marins de poche japonais arrivèrent même à entrer dans la baie en mai 1942.

Sydney a accueilli les Jeux olympiques d'été de 2000. La ville eut également en charge l'organisation des journées mondiales de la jeunesse 2008.


Politique

La politique à Sydney est très symbolique pour l'Australie.

Économie

Sydney a été classée ville mondiale de classe « alpha + » par le Groupe d'Études sur la Globalisation et les villes mondiales (GaWC)[1]

Sydney est le plus grand centre commercial et financier d’Australie et est un centre financier important sur la zone Asie-Pacifique. L’Australian Stock Exchange et la banque centrale d'Australie sont situés à Sydney, de même que les sièges sociaux de 90 banques et de plus de la moitié des principales compagnies australiennes. On y trouve aussi les sièges sociaux régionaux d’environ 500 sociétés multinationales.

Le Sydney Futures Exchange (SFE) est l'un des plus grands marchés à terme financiers et d’échanges d'options de la zone Asie-Pacifique, avec 64.3 millions de contrats échangés en 2005. En termes globaux, c'est le 12e plus grand marché à terme dans le monde.

En 2006, une enquête d'UBS plaçait Sydney 18e ville au monde en termes de salaire net et 24e au classement des villes les plus chères. En décembre 2005, le prix moyen d’un logement à Sydney était de 485 000 dollars australiens, soit le plus élevé parmi les villes-capitales australiennes. Un rapport édité par l'OCDE en novembre 2005, démontrait que l'Australie avait les prix immobiliers les plus élevés du monde occidental une fois rapportés aux rendements de location. D'après une étude du groupe immobilier Knight Frank et de la Citi Private Bank, Sydney est la huitième ville la plus chère du monde en ce qui concerne les prix de l'immobilier de luxe, 13 100 euros par mètre carré.

Les principaux secteurs économiques à Sydney, mesurés en nombre de personnes employées, sont l’immobilier et les services, le commerce de détail, l’industrie, et les services publics et de santé. Depuis les années 80, de nombreux emplois ont migré de l’industrie aux services et aux secteurs de l'information. En novembre 2005, le taux de chômage à Sydney était de 4,2 %.

Ses installations portuaires, principalement implantées le long de la baie de Port Jackson, et complétées par celles de Botany Bay, en font le premier port d'Australie pour la valeur des marchandises exportées : la laine (Sydney est le premier marché lainier du monde), la viande et le blé. La ville importe principalement des produits manufacturés et du pétrole.

Le tourisme joue un rôle important dans l'économie de Sydney, avec 7.8 millions de visiteurs nationaux et 2.5 millions de visiteurs internationaux en 2004.


Culture

Opéra de Sydney

Sydney accueille de nombreux festivals et certaines des plus grandes manifestations sociales et culturelles d'Australie. Il s'agit notamment du festival de Sydney (Sydney Festival), le plus grand festival d'art australien avec des représentations en salle et des spectacles gratuits en plein air qui a lieu tout au long du mois de janvier, la Biennale de Sydney (Biennale of Sydney), fondée en 1973 et qui les années paires offre un festival d'art contemporain, le Big Day Out, un festival itinérant de musique rock originaire de Sydney, le Gay and Lesbian Mardi Gras le long d'Oxford Street, le Festival du film de Sydney (Sydney Film Festival) et de nombreux autres festivals de film tels que les festivals de court-métrage Tropfest et Flickerfest.

Le Prix Archibald,considéré comme le plus important prix de portrait d'Australie, est organisé par la Galerie d'Art de Nouvelle-Galles du Sud. Le Sydney Royal Easter Show (le salon royal de l'agriculture de Sydney à Pâques) est organisé chaque année au parc olympique de Sydney, la finale de l'Australian Idol se déroule sur les marches de l'Opéra et la semaine australienne de la mode a lieu deux fois par an en avril/mai et septembre. Les fêtes de la Nouvelle année et la fête nationale à Sydney sont les plus importantes d'Australie.

Une enquête basée sur la fréquence des mots et des phrases dans les médias, cite Sydney en numéro 9 sur une liste de villes de mode en 2009. La ville est le site de la célèbre Rosemount Australian Fashion Week qui se produit deux fois par an et est le foyer de beaucoup de grandes maisons de couture australiennes. La plupart des grands couturiers ont une représentation importante à Sydney.


Lumière sur...

Équipe de Glebe en 1911.

Glebe District Rugby League Football Club, dit Glebe, est un ancien club de rugby à XIII australien, présent lors de la fondation de la New South Wales Rugby League (championnat de rugby à XIII de Nouvelle-Galles du Sud (NSWRL)) en 1908 jusqu'à la disparition du club en 1929. Créé le , il s'agit du deuxième club de rugby à XIII en Australie à voir le jour. Les joueurs sont surnommés les « Dirty Reds » en raison de la couleur bordeaux de leurs maillots.

Basé à Glebe (en Nouvelle-Galles du Sud), le club dispute la plupart de ses matchs à domicile à Wentworth Park. Glebe est longtemps l'un des clubs les plus compétitifs du championnat remportant la saison régulière une fois en 1911 et terminant finaliste ou second du championnat à quatre reprises (1911, 1912, 1915 et 1922) lors de ses vingt-deux championnats disputés mais n'ayant jamais remporté le championnat. En 1929, à la suite d'un vote du comité général de la NSWRL, il est décidé d'exclure le club du championnat.

Nouveaux articles


Arborescence des catégories

Portail:Sydney– 6 P • 4 C
Bâtiment à Sydney– 12 P • 1 C
Culture à Sydney– 14 P • 4 C
Décès à Sydney– 146 P
Éducation à Sydney– 4 P • 2 C
Entreprise ayant son siège à Sydney– 39 P • 1 C
Histoire de Sydney– 10 P
Maire de Sydney– 1 P
Naissance à Sydney– 683 P • 1 C
Quartier de Sydney– 73 P
Religion à Sydney– 6 P • 1 C
Santé à Sydney– 1 P
Sport à Sydney– 1 P • 6 C
Tourisme à Sydney– 8 P • 1 C
Transport à Sydney– 9 P • 1 C


Nuvola apps kontact.png Cliquez ici pour purger le cache

Autres portails Portail des portails
pour accéder à tous les portails thématiques de Wikipédia