René Brantonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Brantonne)
Aller à : navigation, rechercher
Brantonne
Signature de René Brantonne.jpg

Signature complète de René Brantonne (le plus souvent réduite aux deux premières lettres)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
CréteilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
signature de René Brantonne

signature

René Brantonne, dit Brantonne, né le à Paris et décédé le à Créteil est un illustrateur et dessinateur de bande dessinée français spécialisé dans la science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

René Brantonne entre aux Beaux-Arts en 1921. Dans les années 1920, il travaille pour des sociétés commerciales françaises ou étrangères, réalise des affiches, des catalogues, des étiquettes, des logos (la légende veut qu'il ait même dessiné des étiquettes de camembert ! ). Dans les années 1926-1927, il part travailler aux USA (le ESSO dans un ovale est de lui). Il y dessine notamment des affiches de films français pour la Paramount Pictures, MGM, Universal et Columbia.

Après guerre, il retourne en France et commence à réaliser des bandes dessinées avec de nombreux personnages paraissant dans diverses revues : Fulguros et Johnny Speed pour Artima, Praline et Buffalo Bill pour Les Éditions des Remparts, Le Petit Shériff pour Les Éditions Mondiales (Cino Del Duca), etc.

Il réalise aussi de nombreuses illustrations, notamment pour le cinéma et pour des couvertures de romans policiers d'éditeurs de littérature populaire. Mais surtout, il devient le dessinateur principal pour la collection Anticipation des éditions Fleuve noir (couvertures des no 1-273, en 1954-1965 et des no 562-795, en 1973-1977), influençant ainsi tous les lecteurs français de science-fiction des années 1950 et 60.

On pense que René Brantonne utilisa le pseudonyme de Jef de Wulf pour dessiner des couvertures de romans libertins. En fait les 2 dessinateurs semblent avoir travaillé pour le même éditeur pendant quelques années.

René Brantonne se fit parfois assister par son fils qui travaillait sous le pseudonyme de Jack De Brown

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Charles et Jean-Claude Tondereau, Hommage à Brantonne, Cine Zine Zone, no 46/47. Très importante iconographie en noir et blanc sur les affiches de cinéma réalisées par René Brantonne.
  • Yves Frémion, Brantonne illustrateur, Le Dernier Terrain Vague, 1983.

Liens externes[modifier | modifier le code]