Betaflight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Betaflight

Informations
Dernière version 4.2.6 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dépôt github.com/betaflight/betaflightVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en CVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement STM32Voir et modifier les données sur Wikidata
Type ContrôleurVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Licence publique générale GNU version 3Voir et modifier les données sur Wikidata
Documentation github.com/betaflight/betaflight/wikiVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web github.com/betaflightVoir et modifier les données sur Wikidata

Betaflight est un logiciel libre, sous licence GPLv3[2] de contrôle de drone quadrirotor, de course et de freestyle avec pilotage en immersion (ou FPV). Il s'agit d'un fork par le néérlandais Boris B.[3],[4](également surnommé borisbstyle), de Cleanflight, créé par Dominic Clifton/Hydra[5], lui même basé sur BaseFlight de Timecop[6]. C'est probablement le firmware qui est embarqué sur le plus de contrôleurs de vol[7].

Il est conçu pour fonctionner sur des cartes comportant un SoC STM32 F7, F4, F3 et F1 de STMicroelectronics[8],[5].

Il existe également un autre fork appelé EmuFlight, dont l'objectif annoncé est de « s'orienter vers les performances de vol, un filtrage innovant et des fonctionnalités récentes ». Celui-ci ne fonctionne que sur les STM32 F4 et F7[9].

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Ce logiciel comporte une CLI pour les réglages[8].

Un logiciel de configuration appelé betaflight-configurator est disponible pour Linux, Mac et Windows, sorti vers 2016[4] il remplace définitivement, depuis fin 2017, un plugin de configuration qui dépendait du navigateur web Google Chrome jusqu'à ce que celui-ci change sa politique de plugin[10].

Il est possible de régler, depuis la version 4.2, sortie en mai 2020, la réactivité du drone, via le « Feed Forward », entre mode course, vol libre, cinématique et des intermédiaires. Elle permet également de compenser la baisse de tension de la batterie, lors de la décharge de celle-ci, pour conserver la même réactivité, si désiré[11].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Release 4.2.6 », (consulté le 8 janvier 2021)
  2. « LICENSE », sur Betaflight sur GitHube
  3. Vidéo, « Game of Drones » réalisé par Antoine Rivière, pour Game One
  4. a et b Fred, « Betaflight Configurator 1.5 »,
  5. a et b https://github.com/betaflight/betaflight/blob/master/README.md
  6. Fred, « Betaflight Evolution », sur Helicomicro,
  7. Ludovic Toinel, « Betaflight », sur RC-soar.com
  8. a et b Frédéric Giacomaggi, « Betaflight, les fonctions vraiment pratiques », sur FPV-passion.fr,
  9. (en) « Emuflight », sur Compte GitHub d'EmuFlight
  10. Frédéric Giacomaggi, « Betaflight est mort, vive Betaflight ! », sur FPV-passion.fr,
  11. Fred, « Betaflight 4.2 : les 5 nouveautés importantes », sur Helico Micro,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]