Bertrand Larade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bertrand Larade
Bertrand Larada
Alias
Rinbaud gascon [1], Pindare gascon, Le plus riche thrésor...ès roches Pyrénées[2]...
Naissance
Montréjeau (Armoiries Comminges Ancien.svg Comminges, Drapeau du Royaume de France Royaume de France)
Décès vers 1635
inconnu
Auteur
Langue d’écriture occitan (gascon)

Œuvres principales

La Margalida gascoa

Bertrand Larade ou Bertran Larade, (Montréjeau, 1581- vers 1635 - Bertrand Larada selon la norme classique) est un poète commingeois de langue d'oc (gascon).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est issu d'une famille de notables de Montréjeau (consul et syndics de la ville), et a d'abord suivi des études de droit à Toulouse sans les achever, avant de se consacrer à la poésie à 22 ans.

Quittant Montréjeau pour fuir à Toulouse, les rancœurs de quelques notables, brocardés dans ses épigrammes, il devient l'ami de Pèire Godolin, dit Goudouli, un autre poète, qui lui a dédié quelques sonnets. Il aurait composé deux fois sept mille vers.

En 1610, il obtient un prix en poésie vulgaire aux Jeux Floraux, puis délaisse la poésie en Français pour se consacrer au Gascon.

Après 1610, rien n'est su de lui.

Son œuvre la plus connue est la Margalida Gascoa, recueil de poésie autobiographique, dont le thème éponyme est une jeune fille qui refuse ses avances ; le ton vire à l'amertume (Pierre Bec parle d' "antithalame").

Éditions du vivant de l'auteur[modifier | modifier le code]

  • La Margalide gascoue. Toulouse : Ramon Colomiez, 1604.
  • Meslanges de dibersas poesies. Toulouse : Colomiez, 1604.
  • La Muse piranese. Toulouse : Colomiez, 1607.
  • La Muse Goucoune. Toulouse : Colomiez, 1607.

Extrait[modifier | modifier le code]

sur sa naissance :

Mil cinq cens heitante è un,
LARADE bé prengou nechenssé;
Quy nou counegue quada un,
Assy aura sa counechensse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bec, op. cit.
  2. Revue de Comminges. La dernière citation est de Goudouli

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Larade, La Margalide Gascoue et Meslanges (1604), édition critique par Jean-François Courouau
  • Anatole, Cristian - Lafont, Robert. Nouvelle histoire de la littérature occitane. Paris : P.U.F., 1970
  • Bec, Pierre. Le Siècle d'or de la Poésie gasconne. Paris : Les Belles Lettres, 1997. (ISBN 2-251-49006-X).
  • Revue de Comminges, notamment article du Baron Bertrand de Lassus,1897

Liens externes[modifier | modifier le code]