Bernard Minier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bernard Minier
Description de cette image, également commentée ci-après
Bernard Minier en mai 2019
Naissance (60 ans)
Béziers, Hérault
Nationalité Drapeau de France Français
Activité principale
Distinctions
Prix Polar au Festival de Cognac (2011)
Prix de l’Embouchure (2012)
Prix des bibliothèques et des médiathèques Cognac (2013)
Prix du meilleur roman francophone au Festival de Cognac (2015)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Glacé (2011)
  • Le Cercle (2012)
  • N'éteins pas la lumière (2014)
  • Une putain d'histoire (2015)
  • Nuit (2017)
  • Soeurs (2018)
  • M, le bord de l'abîme (2019)
  • La Vallée (2020)

Bernard Minier est un auteur de roman policier français, né le à Béziers dans l'Hérault.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bernard Minier grandit à Montréjeau au pied des Pyrénées, puis fait des études à Tarbes et à Toulouse avant de séjourner un an en Espagne. Il vit aujourd’hui en Île-de-France[1].

Il fait d'abord carrière dans l'administration des douanes comme contrôleur principal, tout en participant à des concours de nouvelles avant de franchir le pas et d'envoyer un manuscrit de roman à des éditeurs[1].

Il publie son premier roman, Glacé, en 2011. Salué par la presse[2],[3],[4] et Prix du meilleur roman francophone au Festival Polar de Cognac[5], Glacé a très vite connu un large succès public[6] et a été traduit ou est en cours de traduction dans 22 langues, dont l’anglais [7]. Il rencontre le même succès dans plusieurs pays européens. Glacé a été adapté en série télévisée par Gaumont Télévision et M6, diffusée sur M6 en 2017 et disponible sur Netflix depuis octobre 2017. En mai 2019, le Sunday Times le classe dans son Top 100 des meilleurs romans policiers depuis 1945[8].

Glacé a pour héros le commandant Martin Servaz, un policier de Toulouse profondément humain et lettré, confronté à une série de crimes aussi épouvantables qu’incompréhensibles dans les Pyrénées au cœur de l’hiver.

Le Cercle (2012), N’éteins pas la lumière (2014), Nuit (2017), Sœurs (2018) et La Vallée (2020) renouent avec le même personnage..

Il a également publié deux unitaires : Une putain d’histoire (2015, prix du meilleur roman francophone du Festival Polar de Cognac), dont l’intrigue ancrée aux Etats-Unis évoque les dérives d'Internet et les menaces sur les libertés individuelles, et M, le bord de l'abîme (2019), dont l'histoire se déroule à Hong-Kong et aborde la puissance de la technologie et de l'Intelligence artificielle.

Ses livres, traduits en 22 langues, sont tous publiés aux Éditions XO et repris en format poche chez Pocket.

Il fait aussi partie du collectif d'artistes la Ligue de l'Imaginaire.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Commandant Martin Servaz[modifier | modifier le code]

Autre roman[modifier | modifier le code]

Nouvelle[modifier | modifier le code]

Collectifs[modifier | modifier le code]

  • L’Enfance, c’est… / par 120 auteurs ; textes illustrés par Jack Koch ; préf. Aurélie Valognes. Paris : Le Livre de poche, novembre 2020. (ISBN 978-2-253-08202-6)
  • « Elle s'appelait... », dans Lettre à ce prof qui a changé ma vie : enseigner la liberté : 40 personnalités s'engagent. Paris : Robert Laffont - Pocket n° 18336, 11/2020, p. 109-111. (ISBN 978-2-266-31767-2)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Polar au Festival de Cognac 2011 pour Glacé [9]
  • Prix « Découverte » Polars Pourpres 2012 pour Glacé
  • Prix de l’Embouchure 2012 (décerné par la police de Toulouse) pour Glacé [10]

Glacé a également été finaliste du grand prix des lectrices de Elle dans la catégorie roman policier [11], du Prix du Polar Européen Le Point [12], du prix Maison de la Presse [13] et du prix Plume de Glace.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Le roman Glacé a été adapté en série télévisée (6 épisodes), diffusée en janvier 2017 sur M6[17] et disponible depuis octobre 2017 sur Netflix dans plus de 190 pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le Parisien, « L'ex-douanier sacré roi du polar », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 8 août 2020).
  2. « Magazine Elle - Bernard Minier : Effroi de canard », sur www.bernard-minier.com, (consulté le 22 novembre 2012).
  3. « Le Figaro - Le tueur des Pyrénées », sur www.lefigaro.fr, (consulté le 22 novembre 2012).
  4. « Magazine Femme Actuelle - Bernard Minier, l'art du polar », sur www.bernard-minier.com, (consulté le 22 novembre 2012).
  5. « FESTIVAL POLAR DE COGNAC », sur www.festival-polar-cognac.fr (consulté le 3 novembre 2020).
  6. Jean-Marc Le Scouarnec, « La Dépêche - Cet été, dégustez le thriller glaçant de Bernard Minier », sur www.ladepeche.fr, (consulté le 22 novembre 2012).
  7. Philippe Ménard, « Sud Ouest - Les prix du festival Polar leur ont porté bonheur », sur www.sudouest.fr, (consulté le 22 novembre 2012).
  8. (en) « The 100 best crime novels and thrillers since 1945 », The Sunday Times,‎ (ISSN 0140-0460, lire en ligne, consulté le 3 novembre 2020).
  9. « La Charente Libre - Festival du polar : les BDs et les romans primés », sur charentelibre.fr, (consulté le 22 novembre 2012)
  10. « La Dépêche - Le prix de l'Embouchure salué par le ministre », sur ladepeche.fr, (consulté le 22 novembre 2012)
  11. « Magazine Elle - Sélection policier : septembre 2011 », sur elle.fr, (consulté le 22 novembre 2012)
  12. « Magazine Le Point - Prix du polar européen », sur bernard-minier.com, (consulté le 22 novembre 2012)
  13. « Livres Hebdo - Sélection finale du prix Maison de la Presse », sur bernard-minier.com, (consulté le 22 novembre 2012)
  14. « Les lauréats du Grand Prix des Lectrices Elle 2013 », sur http://blog.elle.fr, (consulté le 21 octobre 2013)
  15. « Prix Dora-Suarez-Leblog », sur bernard-minier.com, (consulté le 4 décembre 2013)
  16. « Cognac récompense cinq polars », sur Livres Hebdo (consulté le 5 mars 2019)
  17. « Glacé », sur Allociné (consulté le 10 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :