Bernard Hours (Homme d'affaires)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bernard Hours (homonymie).
Bernard Hours
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
Nationalité
Activité

Bernard Hours né le à Strasbourg, est un homme d’affaires et grand dirigeant français. Il a notamment été directeur général délégué de Danone et membre du Conseil d’administration de la société, aux côtés, entre autres, de Franck Riboud et d’Emmanuel Faber. Il a également été membre du Comité exécutif de Danone.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Bernard Hours est diplômé de l’école des Hautes Études Commerciales (HEC) en 1978[1].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Bernard Hours commence sa carrière chez Unilever en 1979 comme chef de produit et responsable de marque. Il devient progressivement un expert du secteur agroalimentaire[1].

En 1985, il rejoint le groupe Danone au marketing chez Kronenbourg. Entre 1989 et 2001, il devient successivement directeur des ventes d’Évian puis Directeur marketing de Danone France avant d’exercer la fonction de président de Danone Hongrie (1994) puis de Danone Allemagne (1996), et enfin président de LU en France (1998)[2].

En novembre 2001, Bernard Hours est nommé vice-président de la branche Produits laitiers frais : il en devient le président en . Il parvient à doubler les ventes de yaourts, à améliorer le rendement des produits Danone dans plus de 50 pays, et à faire de la marque Activia un succès commercial au niveau mondial. En , il prend aussi en charge la R&D Danone[1].

À partir du , Bernard Hours occupe le poste de directeur général délégué de Danone, responsable des quatre métiers opérationnels du groupe : Produits laitiers frais, Eaux, Nutrition infantile et Nutrition médicale, ainsi que de la R&D (Recherche et Développement)[3].

Bernard Hours contribue fortement à la croissance des ventes entre 2007 et 2013 : celles-ci augmentent de 36,4% sur cette période (de 14 à 22 milliards d’euros). Il exerce une responsabilité sur l’ensemble des activités de Danone, soit environ 100 000 personnes et 100 pays[4].

À compter du , à l’occasion du changement de gouvernance, Bernard Hours cesse ses fonctions de directeur général délégué de Danone, sur décision du conseil d’administration[5].

Autres activités[modifier | modifier le code]

Bernard Hours est membre du Conseil d’administration d’Essilor, en tant qu’administrateur indépendant[6] mais aussi de la holding d'investissement Verlinvest[7] et de sa participation Vita Coco. Il est également membre du Conseil de surveillance de Somfy[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2009, Bernard Hours a reçu le prix HEC de l’année, décerné par un jury et qui récompense, pour l’année écoulée, des dirigeants pour leur parcours exceptionnel, l’actualité forte de leur entreprise ou institution, et leur engagement envers la communauté HEC[9].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bernard Hours est marié et père de trois enfants. Il est par ailleurs un grand amateur de sport. Bernard Hours parle couramment l’anglais, l’allemand, l’espagnol, le russe et le hongrois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Bernard Hours - Directeur général délégué du groupe Danone, LSA Conso, 1er août 2011
  2. Bernard Hours - Former Independent Director, Danone, Business Week
  3. Le groupe Danone adapte ses organes de direction, Danone, 1er juillet 2007
  4. Le numéro 2 de Danone, Bernard Hours, sort de l'ombre, Capital, 24 novembre 2011
  5. Danone Names Faber CEO as Riboud Separates Dual Roles, Bloomberg, 3 septembre 2014
  6. Bernard Hours - Essilor, Essilor
  7. « verlinvest », sur www.verlinvest.be (consulté le 12 janvier 2016)
  8. « Conseil de Surveillance - Groupe Somfy - », sur www.somfy.com (consulté le 12 janvier 2016)
  9. HEC de l'année 2009, HEC Alumni, 2009