Activia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Activia
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de la marque.
Description de l'image Activia ru.jpg.
Type Produit laitier
Date d'introduction 1987
Marché(s) Grande distribution
Propriétaire(s) actuel(s) Groupe Danone
Site officiel activia.com
Bifidobacterium dans un yaourt Activia

Activia est une marque commerciale exploitée par le groupe d'industrie agroalimentaire Danone pour ses transformations laitières incorporant du bifidus .

Lancée en 1987 en France et en Belgique sous la marque « Bio », le groupe est contraint de remplacer celle-ci à la suite d'une directive européenne[1].

La marque est commercialisée dans plus de 70 pays et est présente dans les cinq continents[2].

Le lait fermenté Activia associe les ferments du yaourt Lactobacillus delbrueckii subsp. bulgaricus et Streptococcus thermophilus et ceux de Bifidobacterium animalis ssp. lactis DN173010 [3]. Cette dernière souche de bifidobactérie est nommée par Danone de différents noms : Bifidus Actif régularis en France [4], BL Regularis au Canada, États-Unis, Mexique, Bifidus Digestivum au Royaume Uni etc.

Historique[modifier | modifier le code]

Lancement de la marque Bio[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, les chercheurs du groupe Danone s'intéressent aux bifidus. En plus du microbiotes traditionnellement présent dans le yaourt, ils décident d'incorporer un probiotique : le bifidus Actirégularis[5]. Selon l'Organisation mondiale de la santé, il s'agit d'un micro-organisme qui, ingéré en quantité suffisante, exerce également une action positive sur celui qui le consomme[6],[7],[8]. La marque « Bio » est lancée en 1987 en France[9] et en Belgique.

Des marques Bio à Activia[modifier | modifier le code]

En 1991, une directive européenne réglemente l'utilisation commerciale du terme « biologique » et interdit toute référence à l'agriculture biologique pour les entreprises dont les fabrications n'incorporent pas de produits agricoles certifiés AB[10]. « Bio » de Danone doit donc changer de nom.

La marque « Activia » est lancée en 2002 en Russie, au Japon, en Belgique[10], et dans 25 pays[11].

Trois ans plus tard, les laits fermentés « Bio » deviennent « Activia », en France et en Espagne[11].

Provenance et type de production des laits transformés[modifier | modifier le code]

Danone achète les laits crus réfrigérés aux agriculteurs. La relation producteur/transformateur s'inscrit dans une agriculture contractuelle. Le groupe collecte les laits au sein des fermes tous les trois jours[12].

Transformation[modifier | modifier le code]

Les produits Activia sont fabriqués à l'usine de Bailleul (Nord), Ferrières-en-Bray (Seine-Maritime), Saint-Just-Chaleyssin (Isère), Villecomtal-sur-Arros (Gers) et Rotselaar en Belgique[13].

Chaque année, l'usine de Bailleul transforme 216 300 tonnes de lait cru en produits du groupe Danone dont une partie se retrouvera sous la marque « Activia »[14]. Selon le journal L'Indicateur, « L'usine fait vivre 741 fermes dans un rayon de 50 km »[12].

Après réception des laits crus réfrigérés, ceux-ci sont analysés, stockés, écrémés et pasteurisés. Sucre, arômes, ferments lactiques et autres ingrédients[Lesquels ?] sont incorporés. Le lait standardisé arrive ensuite dans les lignes de transformation. Il est conditionné, mis sur palettes, puis placé dans des étuves pendant 4 à 6 heures. La fermentation opère. Enfin, pour arrêter le processus, les pots passent dans des tunnels de refroidissement, avant d'être livrés en grandes surfaces[14].

Au total, une semaine est nécessaire pour fabriquer un lait fermenté de marque Activia.

Produits[modifier | modifier le code]

Depuis sa création en 1987, plusieurs gammes d'Activia ont été déclinées.

La gamme Activia 0 % de matières grasses est lancée en 2008[2].

Fin 2010, Activia se décline en briques d'un litre. La formulation est alors retravaillée pour obtenir un produit plus liquide et se situe à mi-chemin entre du lait et un yaourt[15]. L'Activia à verser est commercialisé en Grande-Bretagne. Là, le produit est vendu en bouteilles et existe en versions nature, vanille et fraise[16]. Le produit est commercialisé en France début 2011[2]. La marque souhaite ainsi se positionner sur le marché du petit déjeuner[5].

La gamme « Activia Fruits Mixés » fait son apparition dans les linéaires courant 2011[17].

Un an plus tard, la marque se lance dans le marché des desserts avec une nouvelle gamme. « Activia Le Dessert » se différencie de ses concurrents par un apport plus faible en matières grasses[18].

Références dans le monde[modifier | modifier le code]

Si Activia existe en France sous forme de yaourt ou de boisson, la marque se décline en cheesecake aux États-Unis, avec un compartiment à céréales en Hongrie[2], en version glacée[19], en porridge[20]

En Espagne, le produit est présenté dans des « bars à yaourts ». Dans ces « yoghourterias », Activia est proposé frais ou glacé, accompagné de fruits, de céréales ou de pépites de chocolat[21]. Dans ce pays, le yaourt se commercialise aussi mélangé à du jus de fruit. Le produit, appelé Activia Desayuno, est proposé en bouteilles individuelles[22].

Marché[modifier | modifier le code]

Économie en France[modifier | modifier le code]

Activia est l'une des marques phares de Danone[23]. C'est d'ailleurs la première marque du groupe agroalimentaire[19].

Sa croissance s'explique en partie par le positionnement santé et tout public du produit[24].

En France, un "yaourt" consommé sur dix est un Activia. La France représente le premier marché en volume d'Activia, devant les États-Unis. Ses ventes ont triplé en 10 ans[2].

Chiffre d'affaires dans le monde[modifier | modifier le code]

Bouteille d'Activia vendue en Russie

La marque existe dans plus de 70 pays[2]. 345 millions de personnes consomment des produits Activia dans le monde[25].

En 2008, elle enregistre 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires sur les 15 milliards réalisés par le groupe Danone[26].

Deux ans plus tard, il atteint 2,9 milliards d'euros, soit un tiers de la branche produits laitiers de Danone[2].

En 2011, le groupe Danone doit en partie sa croissance aux marques santé telles qu'Activia[27]. Alors que les ventes augmentent de 2 % en volume en France, elles connaissent une croissance à deux chiffres en Amérique latine et au Japon[28]. En Chine, le yaourt Activia est en tête des ventes des produits laitiers frais[29]. Là-bas, la marque représente 80 % des ventes de yaourts de Danone[30].

310 pots d'Activia sont vendus chaque seconde dans le monde[31].

Communication[modifier | modifier le code]

Suppression des allégations santé[modifier | modifier le code]

En 2006, une loi européenne règlemente les allégations santé portant sur les effets bénéfiques qu'entraînerait la consommation de certains aliments[32]. Depuis l'entrée en vigueur de cette loi en juillet 2007, l'Autorité européenne de sécurité des aliments étudie des milliers de produits et vérifie que leurs allégations reposent sur des preuves scientifiques[33]. L'AESA autorise ensuite les marques à communiquer sur ces bienfaits[34].

En février 2010, l'AESA émet des doutes sur les allégations santé d'Actimel et Activia[35],[20].

Le groupe agroalimentaire recentre alors la communication de ces produits autour du plaisir et non plus des bénéfices santé[36]. Les publicités évoquant l'amélioration du transit pour Activia et le renforcement des défenses naturelles pour Actimel disparaissent des écrans. L'ensemble de la communication diffusée en Europe est ainsi revu[34].

En avril 2010, Danone retire les dossiers déposés devant l'AESA concernant Activia et Actimel[36].

Alors que l'entreprise évoque "le manque de visibilité dans l'application du règlement européen sur les allégations santé", la presse, elle, parle d'un possible refus de la part des autorités européennes de valider les allégations santé d'Activia et d'Actimel. Danone préférant alors prendre les devants[36].

Les autres géants de l'agroalimentaire doivent eux aussi passer par cette étape. Ocean Spray et Kinder ont ainsi reçu un avis négatif de l'AESA[37].

À la suite de cette annonce, l'action du groupe Danone chute de 1,56 %. Il faut dire qu'Activia et Actimel représentent à eux deux, 25 % du chiffre d'affaires mondial des produits laitiers frais[34].

Campagnes publicitaires[modifier | modifier le code]

En 2010, le groupe Danone est contraint de revoir la publicité de ses produits Activia et Actimel aux États-Unis à cause des allégations santé[38]. La filiale américaine du groupe, Dannon, débourse alors 21 millions de dollars pour solder le litige[39].

Un an plus tôt, Dannon versait 35 millions de dollars pour dédommager des consommateurs américains d'Activia et d'Actimel qui reprochaient au groupe de trop mettre en avant les bénéfices santé sur les emballages des produits[40].

En 2012, Activia lance une campagne publicitaire autour des agriculteurs[41].

En 2014, Activia signe, avec son égérie Shakira, le clip publicitaire le plus partagé au monde avec près de 5,4 millions de partages (Facebook et Twitter) au [42]. Le clip a quant à lui été visionné presque 470 millions de fois[43],[44]

Polémique autour des probiotiques[modifier | modifier le code]

Dans la revue scientifique Nature Reviews Microbiology[45] de septembre 2009, Didier Raoult indique que "les yaourts et les boissons lactées aux probiotiques auraient leur part de responsabilité dans l'épidémie d'obésité". D'après son étude, "les probiotiques sont utilisés comme promoteurs de croissance dans le secteur agricole". Selon lui, le lactobacillus favorise l’obésité chez les humains[46]. En cause : les souches acidophilus et fermentans que l'on retrouve dans les gélules.

Les produits Activia quant à eux, contiennent une autre souche de probiotiques[47] : le bifidus Actirégularis[5].

Le groupe Danone a publié 17 études cliniques sur Activia[48]. Ces études ont été réalisées en partenariat avec l’université de Washington, l’Institut Pasteur et l’Institut national de recherche agronomique (INRA), qui ont été financés par l’entreprise. Un des chercheurs estime avoir « perdu son temps » à chercher des bienfaits pour la santé qui n’existent pas[46].

Packaging[modifier | modifier le code]

Courant 2010, Danone se lance dans une campagne de réduction des emballages.

En avril 2010, le groupe réduit le suremballage des Activia vendus par 4. Un an plus tard, le carton autour des grands formats est supprimé[49],[50].

En 2012, à l'instar des autres marques du groupe Danone, Activia voit son packaging changer. Le modèle "RK" créé en 1978 et copié depuis par d'autres marques, disparaît au profit d'un design plus moderne[51]. Les pots ont une forme plus élancée et le fond est arrondi afin de faciliter la dégustation[52].

Innovation[modifier | modifier le code]

En Allemagne, les pots d'Activia sont composés d'un nouveau matériau dit écologique : la résine Ingeo. Développé en partenariat avec l'association WWF, il a pour but de réduire l’empreinte carbone de l’emballage de 25 %[53]. Alors que Danone fait certifier le bilan carbone de ses pots, l'ONG Deutsche Umwelthilfe récuse la mention "respectueux de l'environnement" inscrite sur l'emballage[54]. L'association lui reproche également d'utiliser du maïs génétiquement modifié comme matière première[55]. Une accusation démentie par le groupe agroalimentaire[54].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/danone-change-ses-bio-en-activia_110254.html
  2. a b c d e f et g « Danone veut imposer Activia au petit déjeuner », sur Le Figaro,
  3. DN AIR, Magasine professionnel d’information médicale, « Le nouveau yaourt Activia avec Bifidobacterium DN-173 010 » (consulté le 14 octobre 2018)
  4. Doctissimo, [http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/dossiers/probiotiques/8690-probiotiques-panorama-itw-marteau.htm « Les probiotiques : l'avis du gastro-entérologue »] (consulté le 14 octobre 2018)
  5. a b et c « Danone revisite sa gamme Activia », sur Points de vente,
  6. Health and Nutrition Properties of Probiotics in Food including Powder Milk with Live Lactic Acid Bacteria; FAO/WHO: Geneva, Switzerland, 2001.
  7. « Les probiotiques, le bifidus et les bactéries dans les assiettes », sur Cuisine Collective,
  8. « Les probiotiques », sur Centre d'étude et de développement de la nutrithérapie,
  9. « Le yaourt Bio de Danone rebaptisé Activia », sur Le Monde.fr (consulté le 19 juin 2018)
  10. a et b « Danone dépote son yaourt Bio », sur Libération.fr,
  11. a et b « Danone change ses Bio en Activia », sur L'Expansion,
  12. a et b « Sur les traces des yaourts Danone », sur L'indicateur des Flandres,
  13. « Où sont élaborés les produits Activia », sur Activia.fr
  14. a et b « Activia, le yaourt qui fait grossir l'usine », sur La Voix du Nord,
  15. « Un bol d'Activia pour démarrer la journée », sur LSA Conso,
  16. « Ça coule de source pour Activia », sur Agro Média,
  17. « Activia mixe les fruits dans ses yaourts », sur LSA Conso,
  18. « Activia se lance sur le segment des desserts gourmands », sur LSA Conso,
  19. a et b « Danone lance une glace Activia aux États-Unis », sur Challenges,
  20. a et b « Champion des allégations, Danone a dû revoir sa copie », sur Le Figaro,
  21. « Les marques cherchent des alternatives aux hypers », sur Le Figaro,
  22. « Activia Desayuno, le yaourt à boire au jus de fruits », sur Miamz,
  23. « Danone retrouve une vigueur record dans l'eau en bouteille », sur Les Echos,
  24. « Les seniors, un relais de croissance inexploité », sur La Tribune,
  25. « Bilan : Activia se rapproche des 3 milliards d'euros », sur LSA Conso,
  26. « Danone, cure minceur », sur Libération.fr,
  27. « Danone garde confiance pour 2011 », sur Le Figaro,
  28. « Danone demeure confiant malgré un ralentissement », sur Les Echos,
  29. « Danone n'augmentera pas ses prix en 2010 », sur Le Figaro,
  30. « Danone à la peine sur le yaourt standard en Chine », sur Les Echos,
  31. « Activia à l'assaut du marché probiotique marocain », sur Le Soir,
  32. « Danone attend que Bruxelles tranche sur Activia et Actimel », sur Le Point,
  33. « L'Europe met les allégations de santé à l'épreuve », sur Organisation mondiale de la santé,
  34. a b et c « Activia et Actimel tournent au vinaigre », sur 20 minutes,
  35. « Danone suspend les allégations santé de ses produits Activia et Actimel », sur Les Echos,
  36. a b et c « Activia et Actimel vidés de leur substance », sur LSA Conso,
  37. « L'Europe fait le ménage dans les alicaments », sur Le Figaro,
  38. « Danone contraint de revoir sa publicité aux États-Unis », sur Les Echos,
  39. « Activia : Danone solde un litige avec les autorités américaines pour 21 M USD », sur Le Point,
  40. « Danone, le boniment des alicaments », sur Arrêt sur images,
  41. « Avec sa nouvelle pub Activia, Danone redore son image chez les agriculteurs », sur La Voix du Nord,
  42. Chloé Dussapt, Comment Shakira a permis à Danone de détrôner Volkswagen, Challenges, 6 août 2014
  43. « Activia, Samsung and Nike top list of Unruly's most shared social video brands of 2014 »
  44. « Vidéo clip Youtube Activia Shakira "La la la" »
  45. « Probiotics and obesity: a link? », Nature Reviews Microbiology 7, 616 (September 2009)
  46. a et b « Danone, le boniment des alicaments », sur Libération.fr,
  47. « Ces bonnes bactéries qui font grossir », sur Le Parisien,
  48. « Actimel et Activia sont privés de leurs allégations santé », sur Femme actuelle,
  49. « L'Actimel de Danone, nouvel emblème vert du groupe », sur La Tribune,
  50. « Le casse-tête de la réduction des emballages », sur Le Figaro,
  51. « Danone change tous ses pots de yaourt », sur Les Echos,
  52. « Danone donne un coup de jeune à ses pots de yaourt », sur Le Figaro,
  53. « Danone, premier emballage écologique pour un produit leader en Europe », sur Agro Média,
  54. a et b « Danone attaqué en Allemagne pour une histoire de pots faussement écolos », sur Challenges,
  55. « Le pot de yaourt Activia à l'amende », sur L'Express,