Benoît Caranobe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Benoît Caranobe
Description de l'image Caranobe Benoît, French artistic gymnast.jpg.
Contexte général
Sport exercé Gymnastique artistique
Période active en cours
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (38 ans)
Vitry-sur-Seine
Taille 1,64 m
Poids approximatif 60 kg
Prédilection saut de cheval
Club Noisy le grand gymnastique
Identifiant FIG 2124Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès senior
Or Ar. Br.
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats d'Europe 0 0 1

Benoît Caranobe est un gymnaste français né le à Vitry-sur-Seine. Il mesure 1,64 m et pèse 60 kg.

Lors des Jeux olympiques de 2008 à Pékin, il est médaillé de bronze au concours général individuel de gymnastique. C'est la première médaille française au concours général individuel des Jeux olympiques depuis Marco Torrès et Jean Gounot aux Jeux d'Anvers en 1920.

Biographie[modifier | modifier le code]

Caranobe s'initie à la gymnastique en 1985[1].

Reconversion[modifier | modifier le code]

Il devient salarié de la Fédération française de gymnastique après sa médaille olympique.

Ayant eu une révélation en buvant un Mercurey à la Maison de l'Aubrac à Paris[2], il prépare sa reconversion en ouvrant une cave à vin (nommé le Dix-Sept sur Vin) dans à Noisy-le-Grand en 2010[2],[3]. En plus de cette activité de caviste, Caranobe, qui arrête sa carrière sportive en 2013, travaille au Moulin-Rouge en tant qu'acrobate à partir de 2014. Il se lance dans cette activité sous l'impulsion de sa compagne[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

  • Pékin 2008
    • Médaille de bronze, Jeux olympiques Médaille de bronze au concours général individuel.

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anthony Hernandez, Photos : Paolo Verzone, « On a retrouvé Benoît Caranobe, le gymnaste devenu acrobate au Moulin Rouge », sur lemonde.fr, Le Monde,
  2. a et b L'Équipe magazine n°1776, Samedi 30 juillet 2016, Benoît Caranobe : À la cave et au Moulin, p.  72
  3. « Les bons vins du médaillé de Pékin », Le Parisien, édition de Seine-Saint-Denis, 17 avril 2010