Benjamin Bloom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bloom.

Benjamin Bloom (Lansford (Pennsylvanie) (en), - Chicago, ) est un psychologue américain spécialisé en pédagogie. Il était également professeur, chercheur, éditeur littéraire et examinateur en éducation. Il est surtout connu pour ses importantes contributions au classement des objectifs pédagogiques et pour sa taxonomie de Bloom, utile pour évaluer la progression de l'apprentissage[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a travaillé pour le conseil d'examen de l'Université de Chicago de 1940 à 1959. Ce conseil évaluait la pertinence des examens administrés aux étudiants. Au départ, ils étaient centrés sur la restitution de faits. Cependant, ceux-ci changèrent pour refléter un changement de paradigme en éducation. Les examens commencèrent à évaluer comment les étudiants raisonnent et résolvent des problèmes en plus du rappel des faits. Ces années de travail modifièrent la perception de Bloom vis-à-vis de l'éducation.

En 1956, Bloom dirigeait un groupe de psychologues à l'Université de Chicago qui développait une hiérarchie de comportements intellectuels qui facilitaient l'apprentissage et favorisaient la maîtrise des concepts. Cette hiérarchie vint à s'appeler la taxonomie de Bloom, et fait encore partie des objectifs pédagogiques aux États-Unis en 2006.

Dans les années 1950 et 1960, il a écrit deux importants ouvrages : Taxonomy of Educational Objectives (1956) et Stability and Change in Human Characteristics.

Bloom a surtout consacré son temps aux objectifs pédagogiques et affirmait que n'importe quelle tâche affecte l'un des trois domaines psychologiques : cognitif, affectif et psychomotricité. Le domaine cognitif se rapporte à la connaissance et à la compréhension des concepts et des idées. Le domaine affectif concerne les attitudes et les émotions générées par l'apprentissage. Le domaine psychomoteur se rapporte à la manipulation ou aux habiletés physiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joy Palmer, David Edward Cooper et Liora Bresler, Fifty Modern Thinkers on Education: From Piaget to the Present, Routledge,‎ 2001 (ISBN 9780415224093, présentation en ligne), p. 86-90

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]