Arbitre (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arbitre et Arbitre sportif.
« Prise ! »

En baseball, l'arbitre (umpire en anglais) est la personne chargée du respect des règles pendant les matchs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors des matchs des années 1850, un seul arbitre positionné à côté du premier but dirige le jeu[1]. Cette méthode est abandonnée en 1858[1]. Deux arbitres, un en première base et l'autre au marbre, sont parfois utilisés de 1887 à 1912, date à laquelle la Ligue nationale adopte définitivement cette disposition[2]. Un troisième arbitre est introduit en 1933[2] puis un quatrième en 1952[2]. En Série mondiale, deux arbitres sont responsables du jeu jusqu'en 1908. Un troisième umpire fait son apparition en 1909[2] puis un quatrième en 1910[2]. Six arbitres sont sur le terrain lors des Séries mondiales à partir de 1947[2] après une tentative avortée en 1925[2].

Lors des matchs où officient plus d'un arbitre, l'arbitre en chef est celui qui officie derrière le marbre. Tous les arbitres ont toutefois les mêmes pouvoirs pour le respect des règles de jeu comme pour la discipline.

L'arbitre officiant derrière le marbre est responsable du suivi des remplacements. Il est responsable des prises et des balles ainsi que des jeux qui se déroulent au marbre. Un geste du bras droit (voir illustration ci-contre) indique une bonne balle (prise / strike). Si l'arbitre reste sans réaction, la balle est fausse. L'arbitre au marbre gère également les balles. Il doit s'assurer après chaque contact que la balle est en bon état. Si cette dernière est abîmée, l'arbitre sort de sa besace une balle neuve.

Arbitres discutant une décision

Les autres arbitres se trouvent sur base, en première, deuxième et troisième base. Ceux situés le long des lignes (1re et 3e bases) jugent les balles hors champ et contrôlent également que le batteur n'a pas franchi le marbre. Les signes principaux utilisés par ces arbitres sont l'indication d'un coureur sauf (bras écartés) ou retiré (même geste que l'arbitre placé au marbre pour signifier les balles en zone de prise : un geste du bras droit coude plié).

En séries éliminatoires, la MLB applique un système à six arbitres. Les deux arbitres supplémentaires sont situés sur chacune des lignes délimitant le territoire des bonnes balles et des fausses balles et ont comme responsabilité de juger les attrapés, ainsi que les bonnes balles - fausses balles dans le champ extérieur.

Les arbitres de la MLB sont professionnels. Ils perçoivent 5 dollars par match durant les années 1870. N'hésitant pas à pratiquer la grève (1968, 1970, 1978, 1979, 1984, 1987, 1991, 1994-95, crise de 1999-2002) afin de protéger leurs intérêts, les arbitres de la MLB perçoivent en 1995 un salaire minimum annuel de 100 000 dollars avec un plafond à 282 500 dollars[3].

Rôle, compétences et gestuelle[modifier | modifier le code]

Arbitrage vidéo[modifier | modifier le code]

Comme dans de nombreuses autres disciplines, l'arbitre est la cible de nombreuses critiques. L'arbitrage électronique, notamment pour contrôler la zone de prises, est utilisé pour l'entraînement des arbitres et par certaines chaînes de télévision mais n'a aucune valeur officielle. Le système est utilisé un temps pour évaluer les arbitres, mais le refus des arbitres de valider ce système d'évaluation provoque son rapide abandon[4]. Le 3 septembre 2008 à Tampa Bay à l'occasion d'un match opposant les Rays aux Yankees de New York, les arbitres utilisent pour la première fois le ralenti diffusé sur les écrans du stade pour inverser une décision[5].

Marqueur[modifier | modifier le code]

Un marqueur officiel s'occupe principalement de juger les erreurs, coups sûrs, optionnels, etc. Le baseball est notoire pour ses nombreuses statistiques.

Arbitres emblématiques[modifier | modifier le code]

Temple de la renommée[modifier | modifier le code]

Les arbitres sont éligibles au Temple de la renommée du baseball ; neuf d'entre eux représentent la corporation :

Numéros retirés en MLB[modifier | modifier le code]

Comme les joueurs, les arbitres de la MLB arborent des numéros. Ces derniers peuvent être retirés par la MLB afin d'honorer certains arbitres[6] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Jonathan Fraser Light, The Cultural Encyclopedia of Baseball, Jefferson (NC), McFarland & Company, 2005 (2e éd.), p.964
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) Jonathan Fraser Light, op. cit., p.973
  3. (en) Jonathan Fraser Light, op. cit., p.975-976
  4. (en) Jonathan Fraser Light, op. cit., p.969
  5. (en) « Instant replay used for first time », le 4 septembre 2008, sur le site officiel de la MLB. Consulté le 15 janvier 2009
  6. (en) « Retired Numbers », sur le site officiel de la MLB.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :