Bataille de Tiburon (février 1794)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Tiburon.
Bataille de Tiburon

Informations générales
Date 2 - 3 février 1794
Lieu Tiburon, Saint-Domingue
Issue Victoire anglaise
Belligérants
Drapeau de la France République françaiseDrapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Commandants
• DartiguenaveJohn Whitelocke
• Spencer
• Jean Kina
Forces en présence
500 à 850 hommes
22 canons
Pertes
50 morts ou blessés
150 prisonniers
3 morts
11 blessés

Révolution haïtienne

Batailles

Bois-Caïman · Croix-des-Bouquets · Morne Pelé · 1re La Tannerie · Port-au-Prince · Le Cap-français · Marmelade · Fort-Dauphin · 1re Tiburon · Acul · La Bombarde · 2e Tiburon · Les Gonaïves · Port-Républicain · 1re Dondon · 2e La Tannerie · Saint-Marc · Léogane · Saint-Raphaël · Trutier · 3e Tiburon · 1re Verrettes · Grande-Rivière · Las Cahobas · Mirebalais · 2e Verrettes · Petite-Rivière · 2e Dondon · 1re Les Irois · Jean-Rabel · 2e Les Irois · Jacmel

La Ravine-à-Couleuvres · Kellola · Plaisance · La Crête à Pierrot · Port-au-Prince · Vertières

Coordonnées 18° 20′ 00″ nord, 74° 24′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
Bataille de Tiburon

Géolocalisation sur la carte : Caraïbes

(Voir situation sur carte : Caraïbes)
Bataille de Tiburon

Géolocalisation sur la carte : Haïti

(Voir situation sur carte : Haïti)
Bataille de Tiburon

La première bataille de Tiburon se déroula pendant la Révolution haïtienne.

La bataille[modifier | modifier le code]

Le 2 février 1794, dans la soirée, les forces britanniques attaquent la ville de Tiburon. La place dispose pour sa défense de 500 soldats républicains noirs et hommes de couleur avec 22 canons selon Thomas Madiou. Le rapport du lieutenant-colonel anglais Whithelocke évalue cependant leur nombre à 850, dont 650 noirs et 200 mulâtres et blancs. Les chasseurs noirs commandés par Jean Kina se retranchent aux Irois[1],[2].

Dans la nuit du 2 au 3 février, les navires anglais canonnent le rivage, avant que ne débarquent les troupes anglaises européennes commandées par le lieutenant-colonel Whitelocke et le major Spencer[1],[2].

Tiburon est pris d'assaut, selon le rapport anglais les Français laissent 150 prisonniers et perdent 50 hommes, tués ou blessés, les rescapés se replient sur Les Cayes. Toujours selon le bulletin anglais, les pertes sont de trois morts et onze blessés pour les Britanniques[1],[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]