Bataille de Bun'ei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Bun'ei
Samouraï japonais défendant la muraille de pierres à Hakata[1].
Samouraï japonais défendant la muraille de pierres à Hakata[1].
Informations générales
Date 19 novembre 1274
Lieu Baie de Hakata près de l'actuelle ville de Fukuoka dans le Kyūshū
Issue Victoire japonaise
Belligérants
Sasa Rindo.svg Shogunat de Kamakura empire mongol
Goryeo
Commandants
Hōjō Tokimune Kublai Khan
Forces en présence
18 000 inconnues
Pertes
Légères Légères (avant le typhon)
Invasions mongoles du japon

La bataille de Bun'ei (文永の役, Bun'ei no eki?) est la première tentative de l'invasion du Japon par la dynastie Yuan (fondée par les Mongols) et aidée par le royaume de Goryeo. Après les conquêtes des îles Tsushima et Iki, en novembre 1274, la flotte de Kubilai Khan dirigea son attaque vers la baie de Hakata (vers l'actuel Fukuoka). Le débarquement fut un échec face aux nombre important de Samouraï mené par Hōjō Tokimune (Shogunat de Kamakura). La flotte est après une journée de combat détruite par une tempête forçant le retrait des Mongols.

Les Japonais ont appelé le typhon qui a chassé l'envahisseur kamikaze (« vent divin »), un nom qui sera repris lors de la Seconde Guerre mondiale pour désigner les pilotes d'avions suicides. Cette bataille fait partie des invasions mongoles du Japon (元寇, Genkō?), avec la seconde tentative : la bataille de Kouan.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Extrait de l'emaki Moko shurai ekotoba peint entre 1275 et 1293 -- voir Mongol Invasions of Japan

Source de la traduction[modifier | modifier le code]