Bambi, l'histoire d'une vie dans les bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bambi, l'histoire d'une vie dans les bois
Image illustrative de l’article Bambi, l'histoire d'une vie dans les bois
Couverture de la première édition de la publication originale autrichienne.

Auteur Felix Salten
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Genre Drame animalier
Version originale
Langue Allemand autrichien
Titre Bambi: Eine Lebensgeschichte aus dem Walde
Éditeur Ullstein
Lieu de parution Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date de parution
Version française
Traducteur Henri Bloch
Éditeur Stock, Delamain et Boutelleau
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Roman
Couverture Henri Camus
Chronologie

Bambi, l'histoire d'une vie dans les bois (titre original : Bambi: Eine Lebensgeschichte aus dem Walde) est un un roman pour la jeunesse autrichien de Felix Salten, paru en 1923. Succès littéraire[1], il a inspiré les longs-métrages d'animation des studios Disney : Bambi (1942) et Bambi 2 (2006).

L'auteur écrira une suite en 1939 : Bambi : Les Enfants de Bambi (Bambis Kinder: Eine Familie im Walde).

Résumé[modifier | modifier le code]

Le personnage de Bambi dans l'édition de 1940.

Un chevrillard[1] nommé « Bambi » coule des jours heureux. Mais un jour qu'il s'aventure en terrain découvert avec sa mère, des chasseurs les séparent à tout jamais. Dès lors, Bambi ne peut plus apprendre à survivre qu'auprès de son père.

Commentaires[modifier | modifier le code]

« C'est un voyage dans les Alpes qui aurait inspiré Félix Salten, pour ce récit initiatique suivant les pas d'un petit faon nommé Bambi (de l'italien pour « enfant », « bambino »), de sa naissance à sa découverte de la dureté du monde. »

— Article du Point[2] et celui du Figaro[1].

Le livre est interdit en 1936 par les autorités du régime nazi qui considéraient que son histoire était une allégorie du sort des Juifs d’Europe[3],[4]. La plupart des exemplaires existant à l'époque sont alors brûlés[5].

En exil en Suisse pendant la Seconde Guerre mondiale, Felix Salten écrit une suite : Bambi : Les Enfants de Bambi[1].

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • 1928 : Bambi, Les Œuvres Libres, no 86, août 1928, Recueil littéraire. Paris : Arthème Fayard et Cie Éditeurs[6].
  • 1929 : Bambi le cerf Une vie dans les bois. Roman traduit de l’allemand par Henri Bloch. Dessins d'Henri Camus. « Collection Maïa », Paris : Stock, Delamain et Boutelleau.
  • 1956 : Bambi le cerf. Illustrations de Henry Blanc d’après le film de Walt Disney. Paris : Hachette.
  • 1979 : Bambi, le cerf. Illustrations de Pierre Probst. Paris : Hachette. (ISBN 2-01-003229-2)
  • 2016 : Bambi : L’histoire d’une vie dans les bois. Traduit de l'allemand par Nicolas Waquet avec une préface de Maxime Rovère ; Paris : Éditions Payot et Rivages. (ISBN 978-2-743-63647-0)
  • 2020 : Bambi, l'histoire d'une vie dans les bois, Felix Salten, illustrations de Benjamin Lacombe, traduit de l'allemand (Autriche) par Nicolas Waquet, 176 p.  À partir de 9 ans.
  • 2020 : Bambi, une vie dans les bois, d'après Felix Salten, illustrations de Phillippe Jalbert ; Gautier-Languereau. À partir de 5 ans.

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Édition de Bambi de 1964.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Thierry Clermont, « Bambi, le petit chevreuil né en Autriche », Le Figaro, 27 juillet 2015, p. 18.
  2. https://www.lepoint.fr/culture/bambi-victime-des-nazis-28-11-2020-2403054_3.php#
  3. https://www.payot-rivages.fr/rivages/livre/bambi-9782743636470.
  4. Macha Séry, « « Bambi », manifeste politique », sur Le Monde, (consulté le ).
  5. Gilbert Salem, « Le conte de « Bambi » est une tragédie juive », sur 24heures.ch, (consulté le ).
  6. « Les Œuvres Libres (1921-1940) [1ère série] », sur revues-litteraires.com, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]