Antiterrorisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Véhicule d'assaut SHERPA utilisé par le GIGN.
Agents de l'Hostage Rescue Team du FBI.
Poubelle transparente à la gare centrale de Sydney en Australie, permettant de vérifier le contenu.

L’antiterrorisme est l'ensemble des tactiques et stratégies de défense et sécurité, que les gouvernements, les militaires et d'autres groupes adoptent pour combattre le terrorisme (notion de lutte contre le terrorisme).

Historique[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

L'antiterrorisme s'appuie sur des lois particulières ainsi que des services policiers et judiciaires spéciaux. Ce sont les services de renseignements qui s'occupent de la surveillance des terroristes.

En France, l'antiterrorisme dépend du ministère de l'intérieur, plus précisément de la DGSI. À titre d'exemple, à la suite des attentats de janvier 2015, le gouvernement français a été amené à faire voter la loi relative au renseignement.

La coopération internationale permet une collaboration entre les différents services de renseignement ou de Police, de plus Interpol peut coordonner des actions antiterroristes à l'échelle internationale. Les interventions sont confiées à des forces spéciales.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Le roman Rainbow Six, ainsi que la série de jeux vidéo du même nom, met en œuvre une unité de forces spéciales, l'équipe Rainbow, dans sa lutte contre le terrorisme.
  • La série 24 heures chrono montre une agence gouvernementale, la Cellule antiterroriste qui lutte en 24 heures contre une série de menaces terroristes.
  • Dans les jeux vidéo Modern Warfare 2 et Modern Warfare 3, le principal antagoniste est un terroriste russe, Makarov (on remarquera que c'est le nom du pistolet russe) ; dans certaines missions, on incarne un membre d'une unité d'élite, la « Task Force 141 », spécialement dédiée à la lutte contre son organisation.
  • Les jeux vidéo Counter-Strike mettent en œuvre des batailles opposants les terroristes aux antiterroristes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louise Richardson et Robert Art, Democracy and Counterterrorism: Lessons from the Past, United States Institute of Peace, Washington DC 2007

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]