Avigdor Arikha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant français image illustrant un graveur
image illustrant une personnalité image illustrant israélien
Cet article est une ébauche concernant un peintre français, un graveur et une personnalité israélienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Avigdor Arikha
Avigdor Arikha.jpg

Avigdor Arikha

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités

Avigdor Arikha est un peintre et graveur franco-israélien, né le en Bucovine et mort le (à 81 ans) à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avigdor Arikha a fait don, en 2008, d'un grand nombre de ses estampes à la Bibliothèque nationale de France : le département des Estampes consacre alors une rétrospective à son œuvre gravé[1].

Son décès a donné lieu à divers hommages du monde de l'art, notamment de la part de Jean Clair, Jean-Pierre Cuzin, Michel Laclotte, Didier Sicard, etc.[2].

Expositions[modifier | modifier le code]

Écrits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Crypte du site Richelieu, 24 juin-24 août 2008. Un catalogue est alors publié.
  2. « Hommage à Avigdor Arikha » dans Nouvelles de l'estampe, septembre-décembre 2010, no 232.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Samuel Beckett, Barbara Rose, Robert Hughes, Jane Livingston, Joseph Shannon, Arikha, Paris, Éditions Hermann, , 223 p. (ISBN 978-2-7056-5997-4)
  • Avigdor Arikha. Gravure sur le vif, Paris, BnF, , 110 p. (ISBN 9782717724165)

Liens externes[modifier | modifier le code]