Rădăuți

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rădăuți
ROU SV Radauti CoA.png
Centrul oraşului Rădăuţi1.jpg
Géographie
Pays
Județ
Chef-lieu
Rădăuți (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
32,3 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
374 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Radauti jud Suceava.png
Démographie
Population
23 822 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
737,5 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Municipalité roumaine (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Nistor Tătar (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
725400Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
(+40) 230Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Rădăuți (en allemand : Radautz, en hongrois : Radóc, en yiddish : ראַדעװיץ / Radevits) est une ville du județ de Suceava, en Moldavie, région du nord-est de la Roumanie. En 2011, elle comptait 23 822 habitants[1].

Population[modifier | modifier le code]

Le recensement de 2002 donne la répartition suivante :

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1775, Rădăuți était un marché agricole de la principauté de Moldavie, dans le ținut (comté) de Suceava. Cette année-là, l'Empire d'Autriche s'empare du nord-ouest de la Moldavie qu'il appelle Bucovine. Les Habsbourg développent Rădăuți, qui, grâce à un haut niveau d'immigration allemande et juive, devient une ville moyenne de la province de Bucovine, avec, en 1890, 12 895 habitants dont 8 530 germanophones, dont la moitié était juive (les juifs représentent alors plus de 30 % de la population de la ville et s'exprimaient en yiddish et en allemand) et 3 203 moldaves. Il y avait 4 712 catholiques allemands, 4 235 juifs et 3 506 orthodoxes surtout moldaves, mais aussi ukrainiens[2].

Trains de réfugiés roumains expulsés de Bucovine par les soviétiques.

Le pacte Hitler-Staline et la Seconde Guerre mondiale provoquent la déportation des juifs et l'expulsion des Allemands, remplacés par des réfugiés moldaves venus des régions annexées par l'URSS, de sorte qu'après la guerre il n'y presque plus que des Roumains à Rădăuți.

Comme toute la Roumanie, Rădăuți a souffert des régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie et renaît économiquement et culturellement depuis la Libération de 1989 et depuis son entrée dans l’Union européenne en 2007.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Le dramaturge et poète naturalisé français Matei Vișniec est né à Rădăuți.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. citypopulation.de - Recensement de la Population et des habitations en 2011, Roumanie
  2. (de) Meyers Konversations-Lexikon, 5. Auflage, Band 14, Bibliographisches Institut, Leipzig und Wien 1896, p. 416

Liens externes[modifier | modifier le code]