Autogreffe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une autogreffe est une greffe où donneur et receveur sont la même personne. Le taux de réussite de ce type de greffe est maximal, étant donné que le complexe majeur d'histocompatibilité (CMH) du donneur et du receveur est le même. Aucune réaction immunitaire n'est déclenchée.

C'est également le cas lors d'une greffe entre jumeaux homozygotes, ou entre clones. La science-fiction a parfois utilisé cet argument pour la création de clonage thérapeutique, pour créer des banques d'organes.

Le codage en CCAM est "FELF010 - Injection intraveineuse d'un produit de thérapie cellulaire pour autogreffe".

Voir aussi[modifier | modifier le code]