Slavkov u Brna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Austerlitz (Moravie))

Slavkov u Brna
Slavkov u Brna
Le centre-ville.
Blason de Slavkov u Brna Drapeau de Slavkov u Brna
 
Administration
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Région Flag of South Moravian Region.svg Moravie-du-Sud
District Vyškov
Région historique Moravie
Maire Ivan Charvát
Code postal 684 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 7 045 hab. (2021)
Densité 471 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 12″ nord, 16° 52′ 35″ est
Altitude 211 m
Superficie 1 495 ha = 14,95 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte administrative de Tchéquie
City locator 14.svg
Slavkov u Brna
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte topographique de Tchéquie
City locator 14.svg
Slavkov u Brna
Liens
Site web www.slavkov.cz

Slavkov u Brna , historiquement connue sous son nom allemand d'Austerlitz, est une ville du district de Vyškov, dans la région de Moravie-du-Sud, en République tchèque. Sa population s'élevait à 7 075 habitants en 2021[1].

Nom[modifier | modifier le code]

L'appellation complète Slavkov u Brna signifie « Slavkov près de Brno », la préposition u du tchèque correspondant au « lès » français. Slavkov est à prononcer Slafkof.

Géographie[modifier | modifier le code]

Slavkov u Brna : vue générale.

Slavkov u Brna se trouve dans la région historique de Moravie à 20 km à l'est-sud-est du centre de Brno, à 17 km au sud-ouest de Vyškov et à 204 km au sud-est de Prague[2].

La commune est limitée par Velešovice et Rousínov au nord, par Němčany au nord-est, par Hodějice à l'est, par Nížkovice et Vážany nad Litavou au sud, et par Křenovice et Holubice à l'ouest.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région, dont le nom initial était Novosedlice, a déjà été citée dans les chroniques de Cosmas de Prague († 1125). La première mention écrite de Slavkov remonte à 1237. Au début du XIIIe siècle, le lieu appartenait à l'ordre Teutonique qui y fit construire une forteresse. l'église paroissiale Sainte-Marie fut mentionnée en 1223. Le roi Venceslas Ier de Bohême, par un décret de 1237, confirma les droits de propriété de l'ordre et l'a chargé de fonder une ville. le roi Venceslas IV conféra ses armoiries à la ville en 1416.

Au début des temps modernes, Slavkov était connu pour sa tolérance religieuse qui a favorisé l'essor économique. Une communauté anabaptiste (huttérite) et également des Frères tchèques vivaient dans cette région au XVIe siècle. L'époque de prospérité s'était terminée par la guerre de Trente Ans.

Le château de Slavkov.

À partir de 1696, le château d'Austerlitz, une résidence de la noble famille de Kaunitz (Kounic), a été édifié dans son style baroque sur les fondations des bâtiments teutoniques. Cinquante ans plus tard, la construction a été achevée sous l'égide de Wenceslas Antoine de Kaunitz, diplomate et homme d'État au service de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche. Dans le grand hall du château, l'armistice entre la France, la Russie et l'Autriche fut signé le , après que Napoléon eut vaincu la coalition formée par les empereurs Alexandre Ier de Russie et François d'Autriche lors de la bataille des Trois Empereurs (dite « d'Austerlitz ») quatre jours auparavant.

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Bernardino Ochino (1487-1564), religieux réformateur, mourut de la peste à Slavkov ;
  • Wenceslas Antoine de Kaunitz (1711-1794), diplomate et homme d'État au service de la monarchie de Habsbourg, repose au cimetière de l'église Saint-Jean.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Savkov est jumelée avec[3] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Bataille d'Austerlitz. Un monument commémoratif qui se trouve sur la butte de Zuran sur le champ de bataille : il représente le plan de la bataille d'Austerlitz, grande victoire napoléonienne le . À voir également le monument aux morts au plateau de Pratzen, en mémoire des soldats russes, autrichiens et français morts le . On peut également visiter un petit musée concernant cette célèbre bataille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]