Lès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, mettant en évidence l'emploi de la préposition « lès ».

En français, la préposition « lès » signifie « près de ». D'usage vieilli, elle n'est guère plus rencontrée que dans les toponymes, plus particulièrement ceux de localités.

Description[modifier | modifier le code]

La préposition « lès » permet de signifier la proximité d'un lieu géographique par rapport à un autre lieu. En règle générale, il s'agit d'une localité qui tient à se situer par rapport à une ville voisine plus grande. Par exemple, la commune française de Murviel-lès-Montpellier indique qu'elle se situe près de Montpellier.

Étymologiquement, « lès » provient du bas latin latus, « à côté de », emploi prépositionnel du substantif latin classique latus, « côté ». Le génitif du substantif est lateris. On retrouve cette racine latine dans équilatéral par exemple ou l'adjectif latéral : un vent latéral est un vent "de côté".

Variantes[modifier | modifier le code]

Le terme « lez » est une variante graphique de ce terme. On rencontre également des cas où l'accent grave a disparu : « les ».

Une construction toponymique identique est parfois effectuée avec un terme plus moderne, comme Vals-près-le-Puy (la ville du Puy-en-Velay est proche de cette commune).

Le second vers d’un quatrain célèbre de François Villon mentionne par ailleurs « Paris emprès Pontoise », inversant la hiérarchie habituelle de façon humoristique.

On utilise aussi la préposition de pour marquer la proximité : Châteauneuf-d’Entraunes, près d’Entraunes ; Saint-Paul-de-Vence, près de Vence ; Touët-de-l’Escarène, près de L’Escarène. Et parfois la simple juxtaposition suffit : Châteauneuf-Grasse, près de Grasse.

Exemples[modifier | modifier le code]

Lès[modifier | modifier le code]

En France, en 2007, le code officiel géographique de l'INSEE mentionne 560 communes dont le nom comporte la préposition « lès »[1]. Parmi celles-ci, on peut citer :


Lez[modifier | modifier le code]

L’orthographe « lez » se retrouve dans 25 communes françaises dont 16 du seul département du Nord[1] :


Existait également Flers-lez-Lille, ayant fusionné avec d’autres communes pour donner Villeneuve-d'Ascq. La commune de Saint-Nicolas (Pas-de-Calais) est localement nommée « Saint-Nicolas-lez-Arras ».

Les[modifier | modifier le code]

Certaines communes françaises utilisent la préposition, mais sans l'accent (liste non exhaustive) :

D'autre part, la présence du mot « les » dans le nom d'une commune n'indique pas nécessairement la proximité par rapport à une autre commune. Par exemple, le nom de Clairvaux-les-Lacs, où « les » est l'article et non la préposition, indique qu'il y a plusieurs lacs à Clairvaux (en fait : deux). De la même façon, « les-Bains » (comme dans Niederbronn-les-Bains) indique la présence d'une source thermale dans la commune.

Izel-les-Hameaux est devenue Izel-lès-Hameau en 2009.

Autres langues[modifier | modifier le code]

En allemand, on utilise la préposition « bei » (« chez »), comme Bernau bei Berlin près de Berlin et Altdorf bei Nürnberg près de Nürnberg (Nuremberg).

En néerlandais, en Belgique on trouve la préposition « bij » (« chez »), comme Kerkom-bij-Sint-Truiden près de Sint-Truiden (Saint-Trond), Niel-bij-As près de As et Sint-Gillis-bij-Dendermonde près de Dendermonde (Termonde).

En tchèque, la préposition « u » (« près de », ou « chez ») est utilisée de façon similaire. Par exemple, on la trouve dans le nom de Slavkov u Brna, commune située en République tchèque, connue pour être le site de la bataille d'Austerlitz : Brna est le génitif (voulu par la préposition) de Brno (ville que les Allemands appellent Brünn).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Code officiel géographique 2007 », INSEE (consulté le 27 juin 2007)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]