Cosmas de Prague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cosmas de Prague
Image dans Infobox.
Illustration de la Chronica Boemorum, manuscrit créé vers la fin du XIIe siècle.
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Prague ou ZdiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
Cosmas Pragensis et KosmasVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Religions

Cosmas de Prague (en tchèque : Kosmas), né vers 1045 à Zdice et mort le à Prague, est un ecclésiastique de Bohême, le premièr et principal historien et chroniqueur du pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille noble originaire de Prague, on ne connaît pas la date de naissance. Au terme de sa formation, il étudie la grammaire et la dialectique à Liège entre 1075 et 1081. À son retour en Bohême, il épouse Božetěcha avec laquelle il a un fils prénommé Jindřich (possiblement le futur évêque Jindřich Zdík).

En 1086, Cosmas est nommé prébendier attaché au chapitre de la cathédrale de Prague, une position qui lui assure des revenus élevés. À ce titre, il voyage fréquemment en Europe accompagnant les évêques de Prague et d'Olomouc. En fin d'année 1091, il était présent à l'investiture de l'évêque de Mantoue ; en 1094, il se trouvait à l'ordination des deux évêques susmentionnés par l'archevêque Ruthard de Mayence.

À l'occasion d'un voyage à la Hongrie en 1099, il a rencontré l'archevêque Seraphin d'Esztergom dont il reçoit l'ordination comme prêtre, bien qu'il fût marié (le mariage des prêtres ne fut pas déclaré invalide avant le deuxième concile du Latran tenu en 1139). Représentant du chapitre de Prague, il engage en 1110 des négociations avec Othon II, prince d'Olomouc. Dès 1119, il occupera le poste de doyen.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Page de la Chronica Boemorum.

Cosmas est l'auteur de la Chronica Boemorum (Chronique des Bohêmiens), la principale source historique concernant les débuts des Slaves en Bohême et en Moravie. Née dans ses dernières années, elle se divise en trois livres :

La chronique apporte une aide précieuse à l'historiographie tchèque. Par ailleurs, elle comporte une description précise des limites de l'archidiocèse de Prague, confirmées dans un acte délivré par l'empereur Henri IV en 1086.

Liens externes[modifier | modifier le code]