Vyškov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vyškov
Blason de Vyškov
Héraldique
Drapeau de Vyškov
Drapeau
Vyškov
Vyškov : centre-ville.
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of South Moravian Region.svg Moravie-du-Sud
District Vyškov
Région historique Moravie
Maire Karel Goldemund
Code postal 682 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 21 120 hab. (2017)
Densité 419 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ 37″ nord, 16° 59′ 54″ est
Altitude 245 m
Superficie 5 040 ha = 50,4 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Vyškov

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Vyškov
Liens
Site web Site officiel

Vyškov (en allemand : Wischau) est une ville de la région de Moravie-du-Sud, en République tchèque, et le chef-lieu du district de Vyškov. Sa population s'élevait à 21 120 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Vyškov est arrosée par la Haná et se trouve à 30 km à l'est-nord-est de Brno, à 110 km au sud-ouest d'Ostrava et à 205 km à l'est-sud-est de Prague[2].

La commune est limitée par Kulířov, Studnice et la zone militaire de Brezina au nord, par Radslavice, Pustiměř, Křižanovice u Vyškova et Topolany à l'est, par Prusy-Boškůvky, Hlubočany et Rostěnice-Zvonovice au sud, et par Luleč, Drnovice, Ježkovice, Podomí et Krásensko à l'ouest[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier document écrit sur Vyškov date de 1141 et mentionne l'évêque d'Olomouc, Jindřich Zdík. Le bourg acquiert le statut de ville en 1248, mais n'en dépend pas moins de l'évêché d'Olomouc jusqu'au XIXe siècle.

Au XVe siècle, durant les guerres hussites, la ville, fidèle à son évêque et à sa foi catholique, est prise par les hussites qui la mettent à sac en 1427. La ville se reconstruit lentement : à la Renaissance, un nouvel hôtel de ville est construit (voir photo ci-dessous).

Pendant la guerre de Trente Ans, elle est occupée à deux reprises par les Suédois, qui la pillent de fond en comble en 1643 et massacrent ses habitants : il ne reste plus que 54 âmes à l'issue de la guerre. Dans les années 1680, elle est victime de la peste. Une colonne votive est élevée sur la place centrale pour commémorer cet événement.

Jusqu'en 1918, la ville de Wischau - Vyškov fait partie de l'empire d'Autriche, puis d'Autriche-Hongrie (Cisleithanie après le compromis de 1867), chef-lieu du district de même nom, l'un des 34 Bezirkshauptmannschaften en Moravie[4]. Le nom allemand est utilisé seul jusqu'à la fin du XIXe siècle.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population de la commune dans ses limites actuelles[5] :

Évolution démographique
1749 1775 1837 1860 1869 1880 1890
7798043 2644 89110 10310 74711 270
1900 1910 1921 1930 1950 1961 1970
11 92112 80112 43212 34113 63013 92215 433
1980 1991 2001 2014 2015 2016 2017
19 28822 69622 51421 34121 31221 25021 120

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Jana Cova (1980), actrice pornographique
  • Klement Gottwald (1896–1953), homme politique tchécoslovaque, premier président de la Tchécoslovaquie communiste
  • Karel Kachyňa (1924-2004), réalisateur

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2017.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Wilhelm Klein, Die postalischen Abstempelungen auf den österreichischen Postwertzeichen-Ausgaben 1867, 1883 und 1890, Vienne, 1967.
  5. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 640-641 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).