August Hermann Francke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
August Hermann Francke
Image dans Infobox.
August Hermann Francke
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Stadtgottesacker (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Père
Johannes Francke (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Elisabeth Margaretha Francke (d)
Heinrich Friedrich Francke (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Gotthilf August Francke (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Membre de
Mouvement
Maîtres
Christian Kortholt, Johannes Olearius (d), Adam Rechenberg (d), Esdras Edzard (d), Johann Cyprian (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

August Hermann Francke (, Lübeck - , Halle) est un philanthrope, piétiste et théologien allemand. Il fut surnommé le Rollin de l'Allemagne. Le tibétologue August Hermann Francke (1870 — 1930), est un de ses descendants.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était pasteur de Glaucha, dans la banlieue de Halle (Marche électorale de Brandebourg) et fonda dans cette ville, tant de ses deniers qu’à l’aide d’aumônes, deux établissements destinés à l'instruction des enfants pauvres : la Maison des Orphelins et le Pedagogium que l'on a appelé les Frankesche Stiftungen.

En 1699, Johann Heinrich Michaelis lui succéde dans la chaire des langues orientales de Halle.

Il utilise une espèce d’imprimerie stéréotype afin de pouvoir donner la Bible au peuple à très bon marché ; de 1715 à 1795, on en tira 1 570 333 exemplaires. Outre trois ouvrages relatifs à l’établissement dont il était fondateur, Francke a publié des Sermons et des Oraisons funèbres, 1727, in-folio. Avec son compatriote Johann Joachim Lange, il lutte contre les thèses de Christian Wolff qui s'imposait à l'Université de Halle, et ce, contre le piétisme. Ils obtiennent d'ailleurs la suspension de Wollf des enseignements à l'Université en 1723 jusqu'en 1740. Toute chose qui démontre leur influence dans ces premiers moment de l'Aufklärung.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :