Au bord du monde (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Au bord du monde

Réalisation Claus Drexel
Scénario Claus Drexel
Sociétés de production Daisy Day Films
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Film documentaire
Durée 98 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Au bord du monde est un film documentaire français réalisé par Claus Drexel et sorti en salles en 2014. Il a été présenté au Festival de Cannes 2013 et nommé pour le Prix Louis-Delluc 2014.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au bord du monde décrit le quotidien d'une dizaine de sans-abri vivant à Paris, à travers une série d'interviews et de conversations libres. Avec les histoires de Christine, Jeni, Wenceslas, Pascal ou Henri, le film met en exergue la solitude et la misère dans la foule d'une grande ville.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Au bord du monde
  • Réalisation : Claus Drexel
  • Scénario : Claus Drexel et Sylvain Leser
  • Photographie : Sylvain Leser
  • Son : Nicolas Basselin
  • Montage : Anne Souriau
  • Montage son : Hervé Guyader
  • Bruitage : Christophe Bourreau
  • Mixage : Anne-Laure François
  • Musique : Wagner, Puccini
  • Étalonnage : Mathilde Delacroix
  • Production : Céline Farmachi, Florent Lacaze, Grégory Mathieu
  • Société(s) de production : Daisy Day Films
  • Société(s) de distribution : Daisy Day Films
  • Pays d'origine : Drapeau de la France France
  • Langue originale : français
  • Format : couleur
  • Genre : Documentaire
  • Durée : 98 minutes
  • Dates de sortie :

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Festival International du Documentaire de Thessalonique 2014 : Prix International de la FIPRESCI
  • Grand Prix du 30e Festival international du film francophone de Stuttgart/Tübingen
  • Grand Prix (catégorie documentaires) : Festival de Nador (Maroc)
  • Prix La Croix du Documentaire 2014

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Au bord du monde a été réalisé avec le soutien de plusieurs associations spécialisées dans le soutien aux sans domicile fixe, dont Médecins du monde, La Mie de pain, Action Froid, CASH (Centre d'accueil et de soins hospitaliers) de Nanterre, Les enfants du canal, le Collectif les Morts de la Rue, Aux captifs la libération, Toit à moi, Le Secours catholique, la Ligue des droits de l'homme et l'association Aurore.

Réception[modifier | modifier le code]

  • Selon Pierre Murat de Télérama, Claus Drexel ne filme pas les sans abris, « comme beaucoup avant lui, avec une pitié maladroite. Il en fait, au contraire, de purs héros tragiques, victimes de forces qui les dépassent et qui les broient ». Il conclut sa critique en désignant le travail réalisé comme une « démarche passionnante » et une « réussite totale[2] ».
  • Pour Laura Tuillier, dans les Cahiers du cinéma, le film envisage le territoire urbain comme un décor de fiction et « crée des images à l'aura surprenante, presque fantastique, en format scope, loin de tout misérabilisme visuel, et intensifie ainsi la présence de ceux que la politique du territoire, activité diurne, écarte et oublie[3] ».
  • Dans Le Monde, Isabelle Regnier écrit : « le spectateur ne peut détourner le regard, et n'en a nulle envie. Le temps du film, ces SDF ont quitté l'état de spectre. Ils sont devenus ses frères[4]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'ACID [1]
  2. Pierre Murat, « Au bord du monde Claus Drexel », Télérama, no 3341,‎ , p. 48 (lire en ligne, consulté le ).
  3. Cahiers du cinéma, no 696, janvier 2014, p. 39.
  4. Isabelle Regnier, « « Au bord du monde » : Claus Drexel rend aux SDF leur visibilité », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]