Atropatès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Atropatès (en grec Aτρoπάτης, en vieux-persan Atarepata), appelé Atrapes par Diodore, est un général de l'empire achéménide sous le règne de Darius III et le satrape de Médie sous celui d'Alexandre le Grand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Apparemment Mède, il exerce le commandement des Mèdes, des Cadusiens, des Albaniens du Caucase et des Saces à la bataille de Gaugamèles (331 av. J.-C.). Il se rallie ensuite à Alexandre le Grand. Après la mort de Darius III en 330, il devient satrape du nord de la Médie. Lors des noces de Suse célébrée en 324, sa fille épouse Perdiccas [1].

Sa satrapie, dès lors désignée Médie-atropatène[2], correspond approximativement à l'Azerbaïdjan iranien actuel. Atropatès garde sa satrapie après la mort du roi et le partage de Babylone (323 av. J.-C.), et fonde une dynastie dans la partie nord de l'Iran, appelée d'après son nom Atropatène, qui, profitant des guerres des diadoques, se rend pratiquement indépendante. Ce royaume continue à exister jusqu'à l'époque de Strabon : « Atropatès fit de ladite province un État indépendant, et sa dynastie s'y est perpétuée jusqu'à nous grâce à une suite d'heureuses unions contractées par ses descendants avec des princesses d'Arménie et de Syrie et plus récemment avec des princesses parthes »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arrien Anabase, III, 22 ; IV, 18.
  2. Arrien, VII, 4 ; Justin, XIII, 4 ; Diodore, XVIII 4
  3. Strabon, Géographie [détail des éditions] [lire en ligne], XI, 13, 1.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]