Relais 4 × 100 mètres masculin aux Jeux olympiques d'été de 2012 (athlétisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
4 × 100 m masculin aux Jeux olympiques de 2012
Généralités
Sport Athlétisme
4 × 100 m
Organisateur(s) CIO
Lieu(x) Drapeau : Royaume-Uni Londres
Date 10 et
Site(s) Stade olympique de Londres
Palmarès
Vainqueur Drapeau : Inconnu [[]]
Deuxième Drapeau : Inconnu [[]]
Troisième Drapeau : Inconnu [[]]

Navigation

L'épreuve du relais 4 × 100 mètres masculin aux Jeux olympiques de 2012 a lieu le 10 pour les séries (en fait une demi-finale) et le 11 août pour la finale dans le Stade olympique de Londres.

Elle est remportée par la Jamaïque qui améliore son propre record du monde avec un temps de 36 s 84, pour la première fois sous les 37 secondes. Les États-Unis sont classés initialement deuxièmes en 37 s 04, alors record national et deuxième meilleure performance de tous les temps et Trinité-et-Tobago troisième. Les Canadiens arrivés troisièmes sont disqualifiés pour trois pas de Jared Connaughton sur la ligne blanche intérieure du dernier virage. En mai 2015, le relais américain du 4 × 100 m perd sa médaille d'argent après la disqualification de Tyson Gay pour dopage après un contrôle de juin 2013 et une sanction qui le prive de tous ses résultats à partir de juillet 2012[1],[2]. Fin juin 2015, le CIO confirme la récupération de la médaille d'argent par Trinité-et-Tobago et de la médaille de bronze par la France[3].

Records[modifier | modifier le code]

Avant cette compétition, les records dans cette discipline étaient les suivants :

Record du monde 37 s 04 Carter-Frater-Blake-Bolt Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 4 septembre 2011 Barcelone
Stuttgart
Record olympique 37 s 10 Carter-Frater-Bolt-Powell Drapeau de la Jamaïque Jamaïque 22 août 2008 Pékin

Médaillés[modifier | modifier le code]

Or Argent Bronze
Drapeau : Jamaïque Jamaïque
Kemar Bailey-Cole
Yohan Blake
Usain Bolt
Nesta Carter
Michael Frater
Drapeau : Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago
Keston Bledman
Marc Burns
Emmanuel Callender
Richard Thompson
Drapeau : France France
Jimmy Vicaut
Christophe Lemaitre
Pierre-Alexis Pessonneaux
Ronald Pognon

Équipes qualifiées[modifier | modifier le code]

Au 2 juillet 2012[4], les seize équipes qualifiées par l'IAAF sont :

  1. la Jamaïque, avec 37 s 04, record du monde, et 38 s 07, temps réalisés lors des Championnats du monde 2011 (Daegu 2011),
  2. les États-Unis, avec 37 s 79 réalisé à Daegu 2011 et 37 s 90, réalisé à Lignano Sabbiadoro (WL),
  3. la France, avec 38 s 20 et 38 s 38 réalisés lors des derniers Championnats du monde,
  4. le Royaume-Uni, avec 38 s 29 et 38 s 35, ce dernier réalisé lors du Weltklasse de Zurich,
  5. Trinité-et-Tobago, avec 37 s 91 et 38 s 89, réalisé lors des Championnats d'Amérique centrale et des Caraïbes d'athlétisme 2011 (CAC),
  6. le Brésil, avec 38 s 18, réalisé en altitude lors des Jeux panaméricains et 38 s 77 réalisé lors du meeting Caixa, améliorés par un 38 s 63 à Rio de Janeiro en 2012,
  7. la Pologne, avec 38 s 37 et 38 s 50, réalisés lors des derniers Championnats du monde 2011,
  8. Saint-Christophe-et-Niévès, avec 38 s 47 et 38 s 49, réalisés lors des derniers Championnats du monde 2011,
  9. Hong Kong, avec deux records réalisés en 2012, 38 s 47 à Taipei et 38 s 71 à Kanchanaburi,
  10. le Canada, avec 38 s 65 lors du Golden Gala et 39 s 13 lors du meeting de Genève, puis amélioré en 38 s 63 lors du Golden Gala 2012,
  11. l'Italie, avec 38 s 41, réalisé lors des derniers Championnats du monde 2011 et 38 s 89 lors du Golden Gala de Rome,
  12. le Japon, avec 38 s 66, réalisé lors des derniers Championnats du monde et 38 s 78 lors du meeting de Kawasaki,
  13. la Chine, avec 38 s 87, lors des derniers Championnats du monde et 39 s 15 lors de la 1re série des Championnats d'Asie d'athlétisme à Kobe. Lors de la deuxième manche de l'Asian Grand Prix, à Kanchanaburi, la Chine améliore son record national en 38 s 65 (Guo Fan, Liang Jiahong, Zhang Peimeng, Zheng Dongsheng) et réalise peu avant 38 s 71 à Fukuroi,
  14. l'Allemagne, avec 38 s 66 réalisé lors du meeting de Ratisbonne et 38 s 92 lors des Championnats d'Europe d'athlétisme par équipes, améliorés par la deuxième place aux Championnats d'Europe d'athlétisme 2012 à Helsinki en 38 s 44, et précédemment un 38 s 41 à Weinheim,
  15. l'Australie,
  16. les Pays-Bas, avec les deux temps réalisés lors des Championnats d'Europe d'athlétisme 2012, dont le record national, à Helsinki est la dernière équipe à se qualifier,

Non-qualifiées :

  1. l'Afrique du Sud, avec 38 s 72 lors des derniers Championnats du monde et 39 s 25 lors des Jeux universitaires à Shenzhen, améliorés en 2012 par un 39 s 08 réalisés lors des Championnats nationaux,
  2. la Suisse, avec 38 s 98 (record national) et l'Australie, suivaient alors ces seize équipes.
  3. au 31 mai 2012, l'Australie est qualifiée à la 14e place[5] avec les temps de 38 s 69 réalisés en demi-finale lors des derniers Championnats du monde et 38 s 84 réalisés à Fukuroi.

Autre équipe non-qualifiée :

  1. le Ghana, avec 38 s 93 lors du Ghana Grand Prix à Kumasi et 38 s 95 lors des Jeux africains,
  2. la Corée du Sud, avec 38 s 94[6] lors des derniers Championnats du monde et 39 s 04 lors de l'Asian Grand Prix à Jiaxing,

Résultats[modifier | modifier le code]

Finale (11 août)[modifier | modifier le code]

Classement Couloir Pays Coureurs Temps Notes
médaille d'or, Jeux olympiques 6 Drapeau : Jamaïque Jamaïque Nesta Carter, Michael Frater, Yohan Blake, Usain Bolt 36 s 84 WR
DQ 7 Drapeau : États-Unis États-Unis Trell Kimmons, Justin Gatlin, Tyson Gay, Ryan Bailey DQ NR
médaille d'argent, Jeux olympiques 9 Drapeau : Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago Keston Bledman, Marc Burns, Emmanuel Callender, Richard Thompson 38 s 12
médaille de bronze, Jeux olympiques 3 Drapeau : France France Jimmy Vicaut, Christophe Lemaitre, Pierre-Alexis Pessonneaux, Ronald Pognon 38 s 16
4 4 Drapeau : Japon Japon Ryōta Yamagata, Masashi Eriguchi, Shinji Takahira, Shōta Iizuka 38 s 35
5 8 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Brian Mariano, Churandy Martina, Giovanni Codrington, Patrick van Luijk 38 s 39
6 2 Drapeau : Australie Australie Anthony Alozie, Isaac Ntiamoah, Andrew McCabe, Joshua Ross 38 s 43
NC 5 Drapeau : Canada Canada Gavin Smellie, Oluseyi Smith, Jared Connaughton, Justyn Warner DQ R 163.3a

[7],[1],[2],[3].


Séries (10 août)[modifier | modifier le code]

Il y a eu deux séries. Les trois premiers de chaque course et les deux meilleurs temps se sont qualifiés pour la finale.

Première série
Rang Pays Athlète Temps
1 Drapeau : Jamaïque Jamaïque Nesta Carter
Michael Frater
Yohan Blake
Kemar Bailey-Cole
37 s 39 Q (SB)
2 Drapeau : Canada Canada Gavin Smellie
Oluseyi Smith
Jared Connaughton
Justyn Warner
38 s 05 Q (SB)
3 Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Brian Mariano
Churandy Martina
Giovanni Codrington
Patrick van Luijk
38 s 29 Q (NR)
4 Drapeau : Brésil Brésil Aldemir da Silva Junior
Sandro Viana
Nilson Andre
Bruno de Barros
38 s 35 (SB)
5 Drapeau : République populaire de Chine Chine Guo Fan
Liang Jiahong
Su Bingtian
Zhang Peimeng
38 s 38 (NR)
6 Drapeau : Saint-Christophe-et-Niévès Saint-Christophe-et-Niévès Lestrod Roland
Jason Rogers
Antoine Adams
Brijesh Lawrence
38 s 41 (NR)
7 Drapeau : Italie Italie Simone Collio
Jacques Riparelli
Davide Manenti
Fabio Cerutti
38 s 58 (SB)
Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne Christian Malcolm
Dwain Chambers
Daniel Talbot
Adam Gemili
disqualifié
Deuxième série
Rang Pays Athlète Temps
1 Drapeau : États-Unis États-Unis Jeff Demps
Darvis Patton
Trell Kimmons
Justin Gatlin
37 s 38 Q (NR)
2 Drapeau : Japon Japon Ryota Yamagata
Masashi Eriguchi
Shinji Takahira
Shota Iizuka
38 s 07 Q (SB)
3 Drapeau : Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago Richard Thompson
Marc Burns
Emmanuel Callender
Keston Bledman
38 s 10 Q (SB)
4 Drapeau : France France Jimmy Vicaut
Christophe Lemaitre
Pierre-Alexis Pessonneaux
Ronald Pognon
38 s 15 q
5 Drapeau : Australie Australie Anthony Alozie
Isaac Ntiamoah
Andrew McCabe
Josh Ross
38 s 17 q (AR)
6 Drapeau : Pologne Pologne Kamil Masztak
Dariusz Kuć
Robert Kubaczyk
Kamil Kryński
38 s 31 (NR)
7 Drapeau : Allemagne Allemagne Julian Reus
Tobias Unger
Alexander Kosenkow
Lucas Jakubczyk
38 s 37
8 Drapeau : Hong Kong Hong Kong Tang Yik Chun
Lai Chun Ho
Ng Ka Fung
Tsui Chi Ho
38 s 61


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Une médaille sur tapis vert pour le 4x100 français? », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  2. a et b « Le relais US perd sa médaille », sur sport24.lefigaro.fr, Le Figaro,‎
  3. a et b « Les Bleus récupèrent le bronze », sur sport24.lefigaro.fr,‎ (consulté le 24 juin 2015)
  4. http://www.iaaf.org/mm/Document/06/44/08/64408_PDF_English.pdf
  5. Au détriment du Ghana, de Taïwan (TPE), cette équipe avec une moyenne de 38 s 99, et de la Corée du Sud, reléguée à la 19e place.
  6. Ce résultat est entaché du dopage d'un des athlètes sud-coréens et pourrait ne pas être retenu par la fédération internationale pour les Jeux.
  7. (en) « Men's 4 x 100m Relay Results », London 2012 (consulté le 10 août 2012)

Légende[modifier | modifier le code]

AR Record continental | CR Record de la compétition | DNF N'a pas terminé | DNS N'a pas pris le départ | DQ Disqualification | EL Meilleure performance européenne de l'année | MR Record du meeting | NR Record national | OR Record olympique | PB Record personnel | SB Meilleure performance personnelle de la saison | WL Meilleure performance mondiale de l'année | WJR Record du monde junior | WR Record du monde

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Résultats par épreuve des Jeux olympiques d'été de 2012 sur le site de l'IAAF