Marc Burns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burns.

Marc Burns
Image illustrative de l’article Marc Burns
Marc Burns lors des Jeux olympiques de 2012
Informations
Disciplines 100 m
Nationalité Drapeau de Trinité-et-Tobago Trinité-et-Tobago
Naissance (36 ans)
Lieu Port-d'Espagne
Records
100 m : 9 s 96 (2005)
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 -
Championnats du monde - 3 -
Jeux panaméricains - 1 -
Champ. du monde de relais - 1 -

Marc Burns, né le 7 janvier 1983 à Port-d'Espagne, est un athlète de Trinité-et-Tobago spécialiste du sprint, champion olympique du relais 4 x 100 m en 2008. Il a fait partie des relais trinidadiens qui ont remporté l'argent en relais 4 × 100 m aux championnats du monde d'athlétisme de 2001, 2005 et au 2009. À noter que le relais trinidadien avait remporté initialement le bronze en 2001, mais il bénéficia de la disqualification du relais américain à la suite de l'implication de Tim Montgomery dans l'affaire Balco.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors des championnats du monde 2003 de Paris, il est éliminé en série du 100 m dans un temps de 10 s 28. Il sera le premier non qualifié pour les quarts de finale.

Lors des Championnats du monde 2005 d'Helsinki, il termine 7e de la finale du 100 mètres en 10 s 14 derrière notamment Justin Gatlin (9 s 88), Michael Frater (10 s 05), Kim Collins (10 s 05) et Francis Obikwelu (10 s 07).

Le 26 août 2007, il terminait 8e et dernier de la finale du 100 m des championnats du monde en 10 s 29.

Le 16 août 2008, il participe à la finale du 100 m des Jeux olympiques 2008 à Pékin mais échoue à la 7e place en 10 s 01. Le , le relais trinidadien composé de Keston Bledman, Marc Burns, Emmanuel Callander et Richard Thompson se classe deuxième de la finale en 38 s 06, terminant à près d'une seconde de la Jamaïque, auteur d'un nouveau record du monde. Lors de leur série de qualification, ils se placèrent premier devant le Japon, les Pays-Bas et le Brésil. Leur temps de 38 s 26 fut le meilleur temps des 16 équipes engagées en séries. Aaron Armstrong fut remplacé par Emmanuel Callender pour la finale.

Lors des championnats du monde 2009 à Berlin, il finit 7e de la finale du 100 m dans un temps de 10 s 00, son meilleur temps de la saison.

Le 13 février 2011, lors du meeting en salle de Karlsruhe, il termine 2e du 60 mètres en 6 s 56 derrière Lerone Clarke (6 s 52), Mike Rodgers ayant été disqualifié.

Le 27 juillet 2012, il est choisi pour être le porte-drapeau de Trinité-et-Tobago lors des Jeux olympiques de Londres.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Marc Burns aux côtés d'Usain Bolt lors des Championnats du monde de 2009
Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
2000 Championnats du monde juniors Santiago du Chili 3e 100 m
2001 Championnats du monde Edmonton 2e 4 × 100 m
Championnats panaméricains juniors Santa Fe 1er 100 m
3e 4 × 100 m
2002 Championnats du monde juniors Kingston 2e 100 m
2003 Jeux panaméricains Saint-Domingue 2e 4 × 100 m
2005 Championnats du monde Helsinki 7e 100 m
2e 4 × 100 m
Finale mondiale Monaco 1er 100 m
2006 Jeux du Commonwealth Melbourne 3e 100 m
2007 Championnats du monde Osaka 8e 100 m
2008 Jeux olympiques Pékin 7e 100 m
1er 4 × 100 m[1]
2009 Championnats du monde Berlin 7e 100 m
2e 4 × 100 m
2010 Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes Mayagüez 1er 4 × 100 m[2]
2012 Jeux olympiques Londres 2e 4 × 100 m
2014 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 2e 4 × 100 m
Jeux du Commonwealth Glasgow 3e 4 × 100 m
2015 Relais mondiaux de l'IAAF Nassau 7e 4 × 100 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
100 m 9 s 96 Port-d'Espagne 25 juin 2005
200 m 20 s 57 Hermosillo 21 mai 2005

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. suite à la disqualification de Nesta Carter le 25 janvier 2017
  2. Avec Rondell Sorrillo, Emmanuel Callander et Keston Bledman

Liens externes[modifier | modifier le code]