Arthur (bande dessinée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arthur.

Arthur est une série de bande dessinée.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Série prévue en neuf tomes, Arthur est une adaptation du mythe arthurien qui se veut fidèle aux textes anciens de cette légende. Les auteurs ont fourni un gros travail documentaire en amont de la série, pour proposer une vision passionnante de cette mythologie. Par souci de fidélité, les auteurs ont gardé les noms originaux, ce qui ne facilite pas toujours la lecture.

La série intègre une grande dimension magique, collant ainsi au plus près au genre du récit mythologique. Chaque tome s'arrête plus particulièrement sur un ou deux personnages, avec plusieurs trames de fond (anciennes légendes, actions de Merlin). Dans sa globalité, la série propose un très grand nombre de personnages et de lieux, d'époques et de légendes entremêlés qui demandent une certaine attention de la part du lecteur si celui-ci ne veut pas se perdre en route. Mais la richesse du récit proposé, sur lequel règne un souffle épique, en vaut largement la peine.

Le série est composée de trois cycles de trois tomes, formant ainsi une histoire complète :

  • le premier dépeint des personnages centraux (Myrddin, Arthur et Gwalchmei) et l'ascension d'Arthur guidé par Merlin.
  • le deuxième narre les histoires d'amour de personnages secondaires, mais néanmoins célèbres comme Tristan et Iseult, se déroulant pendant le règne d'Arthur.
  • le troisième cycle se recentre sur le règne d'Arthur, en narrant les aventures de Peredur, les obligations de Gwenhwyfar ainsi que la bataille de Camlan, opposant Arthur à son neveu Medrawt.

Albums[modifier | modifier le code]

  1. Myrddin le fou (1999)
  2. Arthur le combattant (2000)
  3. Gwalchmei le héros (2000)
  4. Kulhwch et Olwen (2001)
  5. Drystan et Esyllt (2002)
  6. Gereint et Enid (2003)
  7. Peredur le naïf (2005)
  8. Gwenhwyfar la guerrière (2006)
  9. Medrawt le traître (2006)

Publication[modifier | modifier le code]

Éditeurs[modifier | modifier le code]