Arsinoé Ire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arsinoé Ire
Arsinoe II Dekadrachme.jpg
Arsinoé Ire sur une pièce.
Fonction
Pharaon
Titres de noblesse
Pharaon
Reine consort
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Famille
Lysimachid dynasty (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Enfants

Arsinoé Ire, née en 308 av. J.-C., est la fille du Diadoque Lysimaque, roi de Thrace, et de Nikaia, fille d'Antipater.

Biographie[modifier | modifier le code]

En tant qu'élément de l'alliance entre Lysimaque et Ptolémée Ier contre Séleucos Ier, Arsinoé épouse le futur Ptolémée II en 289/288 av. J.-C.. De cette union naissent trois enfants : Ptolémée III, Bérénice Syra, mariée à Antiochos II, et Lysimaque[1].

Son mari la répudie en 278[1] pour épouser sa sœur Arsinoé II, ce qui lui vaut l'épithète de Philadelphe. Bannie, elle réside à Coptos, une ville de Haute-Égypte près du Ouadi Hammamat où elle meurt en 247. Une stèle se rapportant à elle y a été trouvée : dessus elle s'appelle l'épouse du roi, mais son nom n'est pas joint dans le cartouche royal comme à l'accoutumée pour une reine.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Geoffrey W. Bromiley, International Standard Bible Encyclopedia (Set of 4 volumes), vol. 1, Wm. B. Eerdmans Publishing (ISBN 978-0-8028-3785-1, présentation en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lesley & Roy A. Adkins, Arsinoë I. Handbook to Life in Ancient Greece, New York, Facts On File, Inc., .
  • Marjorie Lightman et Benjamin Lightman, Arsinoë I. Biographical Dictionary of Greek and Roman Women, New York, Facts On File, Inc., .
  • Willie F. Page, Arsinoë I. Encyclopedia of African History and Culture. Vol. 1, Ancient Africa, New York, Facts On File, Inc., .

Articles connexes[modifier | modifier le code]