Anusuya Chinsamy-Turan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anusuya Chinsamy-Turan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
Nationalité
Formation
Université du Witwatersrand
Université de Durban-Westville (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Anusuya Chinsamy-Turan est une paléontologue sud-africaine spécialiste des vertébrés, connue pour son expertise et ses apports dans l'étude de la microstructure des dents fossiles et des os des vertébrés éteints et actuels[1]. Elle est à la tête du Département de Sciences Biologiques à l'Université du Cap[2].

Education et carrière[modifier | modifier le code]

Anusuya Chinsamy-Turan a obtenu un B. Sc. de l'université du Witwatersrand en 1983, et un B. Sc. spécialisé en 1984, un U.H.D.E. (Diplôme Universitaire Supérieur de l'Éducation) de l'Université de Durban-Westville (maintenant appelée Université du KwaZulu-Natal) en 1985, et un Ph. D. en 1991 de l' Université de Witwatersrand. Elle est ensuite partie pour ses activités postdoctorales à l'Université de Pennsylvanie (1992-1994).

Publications[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteure de quatre livres ; deux ouvrages académiques, The Microstructure of Dinosaur Bone - Deciphering Biology Through Fine Scale Techniques, publié en 2005 par la Johns Hopkins University Press et Forerunners of Mammals -Radiation. Biology publié par l'Indiana University Press en 2012 ; un livre pour enfants, les Fameux dinosaures de l'Afrique, publié en 2008 et Fossiles Pour l'Afrique, publié en 2014 par Cambridge University Press.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Chinsamy-Turan a reçu le  prix "Distinguished Women Scientist Award" du Ministère Sud-Africain de la Science et de la Technologie (en) en 2002 et a remporté le prix "Femme Sud-Africaine de l'Année" en 2005. La Fondation Nationale pour la Recherche de l'Afrique du Sud (en) lui décerne le "Prix du Président" en 1995 et le "Transformation Award" en 2012[3].

En 2013, elle a gagné le prix The World Academy of Science (TWAS) sub-saharien pour la Compréhension du Public et la Vulgarisation de la Science[4]. Elle est membre de la Société royale d'Afrique du Sud.

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • Chinsamy, A, Buffetaut, E, Angst, D., Canoville, A. 2014. Insight into the growth dynamics and systematic affinities of the Late Cretaceous Gargantuavis from bone microstructure. Naturwissenschaften 101:447-452
  • Chinsamy, A., Chiappe, L., Marugán-Lobón, J., Chunling, G. and Fengjiao, Z. 2013. Gender Identification of the Mesozoic bird Confuciusornis sanctus. Nature Communications.
  • Chinsamy, A. Thomas, D. B., Tumarkin-Deratzian, A. & A. Fiorillo. 2012. Hadrosaurs were perennial polar residents. Anatomical Record, 295 (4): 551–714.
  • Jasinoski, S.C. et A. Chinsamy. 2012. Mandibular histology and growth of the non-mammaliaform cynodont Tritylodon. Journal of Anatomy, 220 (6): 564–579.
  • Cerda, I. A. & Chinsamy. 2012. Biological Implications of the bone microstructure of the Late Cretaceous ornithopod dinosaur Gasparinisaura cincosaltensis. Journal of Vertebrate Paleontology. 32(2):355-368.
  • Chinsamy, A., Codorniu, L. et L. Chiappe. 2009 The Bone Microstructure of Pterodaustro guinazui. Anatomical Record 292: 1462-1477.
  • Chinsamy, A., and Tumarkin-Deratzian, A. 2009. Pathological bone tissue in a turkey vulture and a nonavian dinosaur. Anatomical Record 292: 1478-1484

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Anusuya Chinsamy-Turan » (voir la liste des auteurs).