Kamoya Kimeu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kamoya Kimeu, kényan et assistant de Louis Leakey, a participé à de nombreuses découvertes de fossiles d'hominidés au Kenya et en Tanzanie, telle la mandibule de Peninj, restes d'un Paranthropus boisei, mise au jour en 1964[1] .

Sa carrière commença quand Louis Leakey le poussa à constituer une équipe indigène d'assistants qui étaient entrainés à découvrir les traces de fossiles à demi-déterrés. Cette équipe a porté le titre informel de hominid gang (ou gang des hominidés) à cause du type de squelettes trouvés et de la vitesse à laquelle ce groupe prospectait et identifiait un nombre considérable de restes d'intérêt central pour l'étude de l'arbre généalogique de l'espèce humaine.

Il fut lui-même le découvreur du « garçon du Turkana », un squelette très complet d'Homo ergaster daté de 1,5 million d'années.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Virginia Morell, Ancestral Passions: The Leakey Family and the Quest for Humankind's Beginnings, Simon and Schuster, (ISBN 978-1-4391-4387-2, lire en ligne), p. 303.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]