Antonio Girão Barroso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cette section ou cet article est une traduction incomplète. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Vous pouvez modifier la page pour effectuer la traduction.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (mai 2013).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

Le fond de cette biographie est à vérifier.

Améliorez-le, ou discuter des points à vérifier. Si vous venez d'apposer le bandeau, merci d'indiquer ici les points à vérifier.

Antonio Girão Barroso
AGirãoBarroso NEW.jpg

Antonio Girão Barroso en août 1979

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Antonio Girão Barroso (1914-1990) est un écrivain brésilien né dans l'État du Ceará. Il est également journaliste et professeur de l'Universidade Federal do Ceará.

Ses poèmes, dans le style du mouvement moderniste au Brésil des années 1940-50, sont inspirés en partie de la poésie française, de Rimbaud à Mallarmé, d'Apollinaire à Eluard, avec une touche de l'âme de son pays métissé et dans lesquels la mélancolie et la nostalgie se présentent d'une façon très personnelle et créative.

Carrière[modifier | modifier le code]

Girão a obtenu sa notoriété dans les milieux intellectuels du Brésil en fondant la revue et groupe CLÃ en 1946, avec la participation de plusieurs nouveaux écrivains de la ville de Fortaleza, qui étaient à la recherche d'un renouveau dans les activités culturelles de l'époque, s'attachant principalement aux modernistes du sud et à la toute nouvelle poésie concrète.

Inventif et ayant le sens de l'humour, il a aussi créé le journal JOSÉ, consacré à l'art et à la littérature, dans les années 1970 à Fortaleza, où il a vécu presque toute sa vie. En tant que journaliste, Girão Barroso a travaillé dans plusieurs journaux locaux et nationaux, entre autres comme correspondant du journal O Estado de S. Paulo.

Contemporain des plus importants poètes et écrivains du Brésil liés au Modernisme, des années 1940 à 60, il correspondait souvent avec Carlos Drummond de Andrade, Mário de Andrade et Oswald de Andrade, Manuel Bandeira, Paulo Mendes Campos et Vinícius de Moraes.

Professeur aux facultés de Droit et d’Économie de l'UFC, il a été aussi membre de l'Academia Cearense de Letras (Académie de Lettres du Ceará) et président du Syndicat des Journalistes du Ceará.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Alguns Poemas (1938)
  • Os Hóspedes (avec Otacilio Colares, Aluizio Medeiros et Artur Eduardo Benevides, 1946)
  • Novos Poemas (1950)
  • 30 Poemas para Ajudar (avec Claudio Martins et Otacilio Colares, 1968)
  • Dois Tempos (avec Inacio de Almeida, 1981)
  • Poesias Incompletas (1994, œuvre posthume)

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dicionario Pratico de Literatura Brasileira, de Assis Brasil (editora Tecnoprint, 1979);
  • Os Cem Melhores Poetas Brasileiros do Século, de José Nêumanne Pinto (Geração Editorial, 2001);
  • Poesias Incompletas, de Antonio Girão Barroso, œuvre-posthume (1994)