Annette Vande Gorne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Annette Vande Gorne
Annette Vande Gorne.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Annette Vande Gorne (6 janvier 1946, à Charleroi, en Belgique) est une compositrice de musique électroacoustique résidant à Ohain, en Belgique.

Elle étudie aux conservatoires royaux de Mons et de Bruxelles, à l'Université de Bruxelles et au conservatoire de Paris[1]. Elle découvre par hasard la musique acousmatique dans les années 1970 en France[2]. Outre ses différentes compositions (pour la scène, la concert ou la radio), elle est active dans l'édition de revues, constitue un acousmonium, crée un studio, organise des festivals et enseigne en Belgique[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Liste d'œuvres[modifier | modifier le code]

  • Action / Passion (1987), musique de ballet pour une chorégraphie de Patricia Kuypers
  • Aglavaine et Selysette (1989), musique de scène pour la pièce de théâtre de Maeterlinck
  • Architecture nuit (1988), texte de Werner Lambersy
  • Au-delà du Réel (2013-2014) acousmatique
  • Bruxelles bivoque (1997) radiophonique
  • Ce qu'a vu le vent d'Est (2003) acousmatique
  • Cosmographie (2003), œuvre pour une installation sculpturale d'Anne Liebabergh
  • Déluges et autres péripéties (2015), texte de Werner Lambersy
  • Énergie / Matière (1985) acousmatique
  • Les Énergies (2003), documentaire radio
  • Exil, chant II (1983), texte de Saint-John Perse
  • Faisceaux (1985, révision 2016), piano et bande
  • Figures d'espace (2004) acousmatique
  • Folie de Vincent (1983), musique de scène pour la pièce de théâtre Sulphur Sun de Philippe Marannes
  • Fragments de lettre à un habitant du Centre (2002), texte de Kamal Ben Hameda
  • Le Ginkgo (1994), texte de Werner Lambersy
  • Lamento ou la délivrance du cercle (1980-1982) acousmatique
  • Les Mélanges (2004), documentaire radio
  • Le Montage (2003), documentaire radio
  • Musiques pour Henri IV (1980), musique de scène pour la pièce de théâtre de Pirandello
  • Noces noires (1986), texte de Werner Lambersy
  • Paysage / vitesse (1986), Paysage sonore pour le ballet Nuit Hexoise, une chorégraphie d'Odile Duboc
  • Les Polyphonies (2004), documentaire radio
  • Tao (1983-1991), suite en 5 éléments : eau, bois, feu, métal, terre. acousmatique
  • Traité d'écriture sur support (2018), livre[3]
  • Vox Alia (1992-2000) acousmatique
  • Yawar Fiesta, opéra acousmatique (2006-2012), Livret de Werner Lambersy
  • Haiku : Printemps (2016) Hiver (2017) acousmatique

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « VANDE GORNE Annette (1946) », Centre de documentation de la musique contemporaine,‎ (lire en ligne)
  2. Elizabeth Anderson, « An Interview with Annette Vande Gorne, Part One », Computer Music Journal, vol. 36, no 1,‎ , p. 10–22 (ISSN 0148-9267 et 1531-5169, DOI 10.1162/comj_a_00102, lire en ligne)
  3. « Tapage nocturne reçoit Annette Vande Gorne et Jean-Luc Fafchamps », France Musique,‎ (lire en ligne)