Angelo Comastri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Comastri.

Angelo Comastri
image illustrative de l’article Angelo Comastri
Angelo Cardinal Comastri
Biographie
Naissance (74 ans)
à Sorano (Italie)
Ordination sacerdotale par
Mgr Luigi Boccadoro
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Benoît XVI
Titre cardinalice Cardinal-diacre puis cardinal-prêtre pro hac vice de S. Salvatore in Lauro
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. Bernardin Gantin
Dernier titre ou fonction Président de la Fabrique de Saint-Pierre
Archiprêtre de la basilique Saint-Pierre
Archiprêtre de la basilique Saint-Pierre
Depuis le
Président de la Fabrique de Saint-Pierre
Depuis le
Archevêque-prélat de Lorette (Italie)
Évêque de Massa Marittima-Piombino (Italie)

Blason
« Deus Caritas Est »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Angelo Comastri (né le à Sorano, dans la province de Grosseto, en Toscane) est un cardinal italien de la curie romaine, président de la Fabrique de Saint-Pierre, vicaire général pour la Cité du Vatican et archiprêtre de la basilique Saint-Pierre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Angelo Comastri suit ses études de philosophie et de théologie au Grand séminaire romain et à l'Université pontificale du Latran, où il obtient une licence en théologie.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le 11 mars 1967, son premier ministère comme vice-recteur du séminaire de Pitigliano ne dure que quelques mois. En effet, dès 1968, il se rend à Rome pour travailler à la Congrégation pour les évêques. Trois ans plus tard, il repart pour la Toscane, où il devient supérieur du séminaire diocésain. De 1979 à 1990, il exerce un ministère paroissial, comme curé de Porto Santo Stefano, charge qu'il occupera pendant onze ans. C'est dans cette paroisse qu'il a accueilli pour la première fois Mère Teresa de Calcutta, avant de la rencontrer à plusieurs autres reprises.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque de Massa Marittima-Piombino le 25 juillet 1990, il est consacré le 12 septembre de la même année par le cardinal Gantin. Il doit cependant démissionner de cette charge le 3 mars 1994 en raison d'une maladie du cœur. Déchargé de son diocèse, il devient néanmoins président du Centre national italien des vocations et vice-président du Comité national pour le Jubilé de l'an 2000. Du 9 novembre 1996 au 5 février 2005, il est archevêque, prélat de Lorette. Pendant neuf ans, il se charge de l'accueil des pèlerins, prêche le Carême et publie de nombreux ouvrages de spiritualité. En plus de son ministère, il assume plusieurs responsabilités : président de la Conférence épiscopale des Marches, président du Comité pour les congrès eucharistiques nationaux, président du Comité national des sanctuaires italiens et vice-président de l'Académie pontificale de l'Immaculée.

En 2005, il est nommé vicaire général pour la Cité du Vatican, président de la Fabrique de Saint-Pierre et coadjuteur de l'archiprêtre de la basilique Saint-Pierre. Dès lors, on le voit dans de nombreux reportages portés sur le Vatican ou la basilique Saint-Pierre, n'hésitant pas à ouvrir les portes de cette dernière aux caméras de télévision.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Benoît XVI le nomme archiprêtre de la basilique Saint-Pierre de Rome le et le crée cardinal au consistoire du avec le titre de cardinal-diacre de San Salvatore in Lauro. Il opte pour l'ordre des cardinaux-prêtres le .

Le , il est nommé membre de la Congrégation pour les causes des saints.

Le , il baptise les princes français Louis et Alphonse, jumeaux du prince Louis de Bourbon, en la basilique Saint-Pierre de Rome.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le cardinal Angelo Comastri est l'auteur de nombreuses publications, allant de méditations spirituelles à des biographies, comme celles dédiées au pape Jean-Paul II ou à Mère Teresa de Calcutta.

  • J'ai connu une sainte, éditions saint Paul
  • Padre Pio et Mère Teresa, saints de famille, éditions saint Paul
  • Angelo Comastri, Étoiles dans la nuit : chemins de conversion au XXe siècle, éditions Saint-Augustin, 2007

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]