Andreï Gratchev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Andreï Gratchev
20151010 Gratchev.jpg

Andrei Gratchev aux Rendez-vous de l'Histoire, édition 2015, Blois, France.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités

Andreï Serafimovitch Gratchev (en russe : Андрей Серафимович Грачев), né le à Moscou, est un auteur, politicologue, spécialiste des relations internationales et ancien porte-parole du président de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andreï Gratchev est diplômé de l'Institut d'État des relations internationales de Moscou (MGIMO) (1964) et docteur en histoire (1975)[1]. De 1964 à 1989, il a été journaliste dans plusieurs organes de presse soviétiques et représentant dans divers organisations internationales dédiées à la jeunesse.

D'août à décembre 1991, Andreï Gratchev a été directeur du service de Presse au cabinet du premier et dernier président de l'URSS, Mikhaïl Gorbatchev.

Après la chute de l'Union soviétique, Andreï Gratchev a été professeur invité dans plusieurs établissements, dont l'Institut de l'économie mondiale et des relations internationales (IMEMO) à Moscou (Russie), la Stiftung Wissenschaft und Politik (SWP) à Ebenhausen/Isar (Allemagne), la Faculté des relations Internationales de l'université Ritsumeikan à Kyoto (Japon), les universités de Paris-VIII, Paris X-Nanterre, Paris I-Panthéon-Sorbonne (France) et au St Antony's College à l'université d'Oxford (Royaume-Uni).

Il vit à Paris depuis les années 1990, où il a été correspondant pour le compte de plusieurs journaux russes et a collaboré notamment avec les journaux Le Figaro, La Repubblica et El Mundo[1].

Il fait partie du conseil scientifique de la Fondation Gabriel-Péri dès sa mise en place en 2006[2].

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • L'histoire vraie de la fin de l'URSS, Éditions du Rocher, traduit du russe par Galia Ackerman et Pierre Lorrain, 15 décembre 1992, 361 pages, (ISBN 978-2268013749)
  • La chute du Kremlin : l'empire du non-sens, Hachette, 1994, 288 pages, (ISBN 978-2012350922)
  • L'exception russe : Staline est-il mort ?, Éditions du Rocher, 25 novembre 1997, 218 pages, (ISBN 978-2268026657)
  • Le mystère Gorbatchev : la terre et le destin, Éditions du Rocher, 28 novembre 2001, 377 pages, (ISBN 978-2268041001)
  • Gorbatchev : le pari perdu ? De la perestroïka à l'implosion de l'URSS, Armand Colin, 16 novembre 2011, 296 pages, (ISBN 978-2200275068) (traduction de l'édition originale en anglais Gorbachev's Gamble, Polity Press, 2008 (ISBN 978-0745643458))
  • Le passé de la Russie est imprévisible, traduit du russe par Galia Ackerman et Pierre Lorrain, Alma Editeur, 3 octobre 2014, 518 pages, (ISBN 978-2362791277)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Andreï Gratchev - biographie », sur franceinter.fr (consulté le 10 janvier 2018).
  2. Composition du conseil scientifique, gabrielperi.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]