Andreï Gratchev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Andreï Gratchev
Image dans Infobox.
Andrei Gratchev aux Rendez-vous de l'Histoire, édition 2015, Blois, France.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (80 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction
Prix Jean-Michel-Gaillard (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Andreï Serafimovitch Gratchev (en russe : Андрей Серафимович Грачев), né le à Moscou, est un auteur, politicologue, spécialiste des relations internationales et ancien porte-parole du président de l'URSS Mikhaïl Gorbatchev.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andreï Gratchev est diplômé de l'Institut d'État des relations internationales de Moscou (MGIMO) (1964) et docteur en histoire (1975)[1]. De 1964 à 1989, il a été journaliste dans plusieurs organes de presse soviétiques et représentant dans divers organisations internationales dédiées à la jeunesse.

D'août à , Andreï Gratchev a été directeur du service de Presse au cabinet du premier et dernier président de l'URSS, Mikhaïl Gorbatchev.

Après la chute de l'Union soviétique, Andreï Gratchev a été professeur invité dans plusieurs établissements, dont l'Institut de l'économie mondiale et des relations internationales (IMEMO) à Moscou (Russie), la Stiftung Wissenschaft und Politik (SWP) à Ebenhausen/Isar (Allemagne), la Faculté des relations Internationales de l'université Ritsumeikan à Kyoto (Japon), les universités de Paris-VIII, Paris X-Nanterre, Paris I-Panthéon-Sorbonne (France) et au St Antony's College à l'université d'Oxford (Royaume-Uni).

Il vit à Paris depuis les années 1990, où il a été correspondant pour le compte de plusieurs journaux russes et a collaboré notamment avec les journaux Le Figaro, La Repubblica et El Mundo[1].

Il fait partie du conseil scientifique de la Fondation Gabriel-Péri dès sa mise en place en 2006[2].

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • L'histoire vraie de la fin de l'URSS, Éditions du Rocher, traduit du russe par Galia Ackerman et Pierre Lorrain, , 361 pages, (ISBN 978-2268013749)
  • La chute du Kremlin : l'empire du non-sens, Hachette, 1994, 288 pages, (ISBN 978-2012350922)
  • L'exception russe : Staline est-il mort ?, Éditions du Rocher, , 218 pages, (ISBN 978-2268026657)
  • Le mystère Gorbatchev : la terre et le destin, Éditions du Rocher, , 377 pages, (ISBN 978-2268041001)
  • Gorbatchev : le pari perdu ? De la perestroïka à l'implosion de l'URSS, Armand Colin, , 296 pages, (ISBN 978-2200275068) (traduction de l'édition originale en anglais Gorbachev's Gamble, Polity Press, 2008 (ISBN 978-0745643458))
  • Le passé de la Russie est imprévisible, traduit du russe par Galia Ackerman et Pierre Lorrain, Alma Editeur, , 518 pages, (ISBN 978-2362791277)
  • Un nouvel avant-guerre ? : Des hyperpuissances à l'hyperpoker, Paris, Alma Editeur, , 312 p. (ISBN 978-2-36279-237-3)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Andreï Gratchev - biographie », sur franceinter.fr (consulté le 10 janvier 2018).
  2. Composition du conseil scientifique, gabrielperi.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]