André Alexandre Verdilhan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Alexandre Verdilhan
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
MarseilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
André Alexandre VerdilhanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Distinction

André Alexandre Verdilhan né à Marseille le et décédé dans la même ville le est un sculpteur et un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère cadet de Louis-Mathieu Verdilhan, André Verdilhan suit les cours de l'école des Beaux-Arts de Marseille dirigée par Alphonse Moutte et se distingue particulièrement en sculpture. Il continue sa formation à Paris auprès du sculpteur italien Filippo Colarossi. En 1906, il participe au Salon des indépendants avec la présentation de différents bustes, dont celui de Paul Verlaine, et des masques, puis de 1910 à 1914. À partir de 1913, il est au Salon d'automne et dans des galeries parisiennes où il expose ses sculptures et ses peintures, notamment des scènes de genre : Parade du cirque Valat (1914) et Pêcheurs d’oursins (1920), mais aussi des portraits et des paysages. Sa renommée dépasse alors celle de son frère Louis-Mathieu qui doit ajouter les initiales de ses prénoms à sa signature. En 1918, il expose sept vues de Marseille, Toulon et le Havre à "l'Exposition des Peintres de la Mer" organisée par la Ligue Navale Française (section de Rouen) au musée de peinture de Rouen.

La Fédération des Syndicats Maritimes s'adresse à lui en 1913 pour réaliser un monument célébrant les victimes de la mer ; ce projet abandonné pendant la première guerre mondiale sera repris par le Comité marseillais de la Marine Marchande. André Verdilhan réalise donc un groupe en bronze, le monument aux héros et victimes de la mer qui se trouve derrière le Palais du Pharo à Marseille et sera inauguré le . En 1936 il devient peintre du département de la Marine et participe à la décoration du paquebot Normandie. Après 1945 il réalise surtout des natures mortes et des paysages.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte, (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 451 Document utilisé pour la rédaction de l’article


Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]