Amy Gutmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gutmann.
Amy Gutmann
AmyGutmann001.jpg
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
UniversitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour

Université de Princeton

Université de Pennsylvanie
Membre de
Distinction

Amy Gutmann est une universitaire américaine, théoricienne et professeur en science politique[1] née le 9 novembre 1949. Elle a enseigné la philosophie politique à l'université de Princeton de 1976 à 2004 dont elle a été la vice rectrice. Elle est devenue ensuite présidente de l'université de la Pennsylvanie le 1er juillet 2004 où elle enseigne aussi à la faculté des sciences politiques[2], son contrat est prolongé jusqu'en 2022[3] .

Elle est aussi membre du conseil d'administration du Vanguard Group, de la Carnegie Corporation de New York et de la Schuylkill River Development Corporation. Elle est membre du Board of Trustees du National Constitution Center à Philadelphie, un musée consacré à la Constitution des États-Unis.

En 2005, Gutmann est nommée au National Security Higher Education Advisory Board, un comité qui conseille le FBI sur les questions de sécurité nationale relatives au monde universitaire. En 2009, elle a été nommée par le président Barack Obama à la tête de la Presidential Commission for the Study of Bioethical Issues[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Brooklyn à New York de parents de confession juive Kurt et Beatrice Gutmann, Amy Gutmann a été élevée à Monroe (New York). Son père avait fui les persécutions antisémite du régime nazi en 1934[5] alors qu'il était étudiant emmenant avec lui toute sa famille – dont 4 frères et sœurs—d'abord à Bombay en Inde puis aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale.

Amy Gutmann a reçu son Bachelor of Arts, magna cum laude, au Radcliffe College en 1971, son master en science politique à la London School of Economics en 1972, et son doctorat en science politique à l'université Harvard en 1976[6].

Elle est mariée à Michael Doyle, un professeur de droit et d'affaires internationales à l'université Columbia. Ils ont une fille qui est étudiante en doctorat de chimie à Harvard et professeur assistante en chimie à l'université de Princeton[7].

Publications (sélection)[modifier | modifier le code]

  • The Spirit of Compromise: Why Governing Demands It and Campaigning Undermines It, coécrit avec Dennis Thompson, éd. Princeton University Press, 2012,
  • Why Deliberative Democracy? coécrit avec Dennis Thompson, éd. Princeton University Press, 2004,
  • Identity in Democracy, éd. Princeton University Press, 2003,
  • Democratic Education, éd. Princeton University Press , 1999,
  • Freedom Of Association, éd. Princeton University Press , 1998,
  • Democracy and Disagreement, éd. Belknap Press, 1996,
  • Democracy and the Welfare State, éd. Princeton University Press, 1988,
  • Ethics and Politics: Cases and Comments, coécrit avec Dennis Thompson, éd. Wadsworth Publishing Company, 1984, rééd. 2005

Prix et distinctions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2005 ː boursière de l'American Philosophical Society,
  • 2003 ː récipiendaire de la Centennial Medal, Harvard University, délivrée pour les étudiants diplômés qui ont fait des contributions exceptionnelles à la société
  • 2001 ː boursière "W. E. B. Du Bois" de l'American Academy of Political and Social Science,
  • 1999 ː boursière de la National Academy of Education[8],
  • 1997 ː boursière de l'American Academy of Arts and Sciences,
  • 1997 ː prix Ralph J. Bunche de l'American Political Science Association,
  • 1997 ː prix du Centre Gustavus Myers for the Study of Human Rights in North America Award,
  • 1996 ː prix de la North American Society for Social Philosophy Book Award,
  • 1977 ː boursière du National Endowment for the Humanities

Articles et interviews[modifier | modifier le code]

  • Amy Gutmann Is Brilliant, Boring, Inclusive, Safe, Distant, Warm, and Able to Stand on Her Head, article de Malcolm Burnley pour le magazine "News & Opinion", 2017[9],
  • Amy Gutmann, article de Linda Arntzenius pour le "Princeton Magazine", 2017[5]
  • UPenn President Amy Gutmann on What Gives Her Energy, interview pour le "Thrive Global", 2017[10]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dr. Amy Gutmann »
  2. (en) « Amy Gutmann | Political Science Department », sur www.sas.upenn.edu (consulté le 30 décembre 2017)
  3. « Meet President Gutmann », sur president.upenn.edu (consulté le 30 décembre 2017)
  4. « Amy Gutmann, Ph.D. | Presidential Commission for the Study of Bioethical Issues », sur bioethicsarchive.georgetown.edu (consulté le 30 décembre 2017)
  5. a et b (en) « Amy Gutmann | Princeton Magazine », sur www.princetonmagazine.com (consulté le 30 décembre 2017)
  6. (en) « Amy Gutmann »
  7. (en) « About Abby », sur chemlabs.princeton.edu (consulté le 30 décembre 2017)
  8. (en) « Amy Gutmann - National Academy of Education », National Academy of Education,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Amy Gutmann Is Brilliant, Boring, Inclusive, Safe, Distant, Warm, and Able to Stand on Her Head. », Philadelphia Magazine,‎ (lire en ligne)
  10. « UPenn President Amy Gutmann on What Gives Her Energy », Thrive Global,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]