Amine al-Hafez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Amin al-Hafez)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant syrien image illustrant un homme politique
Cet article est une ébauche concernant une personnalité syrienne et un homme politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

 Ne doit pas être confondu avec Amine Hafez.
Amine al-Hafez
Amin al-Hafiz.jpg

Amin al-Hafez

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
AlepVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion

Amin al-Hafez (arabe: أمين الحافظ) (né en 1911 à Alep et mort le [1] dans la même ville) est un homme politique syrien, un militaire et un membre du parti Baath.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hafez a mené un coup d'État contre le gouvernement syrien en 1963, un peu après la dissolution de la République arabe unie. Il devient chef du Conseil national du commandement révolutionnaire. Ce conseil est dominé par le parti Baath avec Hafez pour président.

À la tête de la Syrie, il mène d’importantes réformes sociales, et se rapproche du bloc soviétique.

Le , il est renversé par l'aile prosoviétique du parti Baath, faction dirigée par Salah Jedid. La faction menée par Jedid était régionaliste (qutri), leur but étant la formation d'une « Grande Syrie », alors que la faction d'Hafez était panarabe et nationaliste (qawmi).

Le coup d'État mené par Jedid a été activement soutenu par des religieux, en particulier par des religieux druzes et alaouites.

Après le coup d'État, Hafez a vécu en exil jusqu'en 2005, où il peut retourner vivre en Syrie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://islamtoday.net/albasheer/artshow-12-124444.htm