Amil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amil
Nom de naissance Amil Whitehead
Naissance (37 ans)
New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeuse, auteur-compositeur-interprète, productrice de musique
Genre musical Rap East Coast, gangsta rap, rap hardcore, RnB
Instruments Voix
Années actives Depuis 1994
Labels Roc-A-Fella Records, Columbia Records, D.O.E

Amil, de son vrai nom Amil Whitehead, née le à New York, dans l'État de New York, est une chanteuse, rappeuse et parolière américaine[1]. Elle est la protégée du rappeur Jay-Z à la fin des années 1990, en particulier sur le single Can I Get A... de la bande-son du film Rush Hour sorti en 1998.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Amil est née le à New York, dans l'État de New York[1],[2]. Elle a des origines afro-américaines, natives-américaines (en particulier Cherokee), et caucasiennes[3].

Débuts[modifier | modifier le code]

En 1997, Amil s'implique dans un groupe féminin appelé Major Coins. Le groupe fait la rencontre de Jay-Z, qui souhait recruter une chanteuse pour son album, Vol. 2... Hard Knock Life. Jay-Z demande à Amil de faire un freestyle et décide de la recruter[4]. Peu après la séparation de Major Coins, Amil décide de se lancer dans une carrière solo au label de Jay-Z, Roc-A-Fella Records, se joignant ainsi à la tournée Hard Knock Life Tour de 1999. Après la tournée, elle participe aux chansons de Mariah Carey, Beyoncé, Jermaine Dupri, AZ, DJ Kay Slay, LL Cool J et Funkmaster Flex[5].

Durant sa carrière, elle participe à plusieurs chansons de Jay-Z comme Nigga What, Nigga Who, le single à succès Can I Get A... avec Ja Rule, et à d'autres collaborations avec Jay-Z comme Hey Papi, Do It Again (Put Ya Hands Up), S Carter, Heard It All, You, Me, Him and Her, That's Right, Playa, et 4 Da Fam et For My Thugs qui font participer Memphis Bleek et Beanie Siegel[6]. Le 19 septembre 2000, Amil publie son premier album solo, A.M.I.L - All Money Is Legal.

All Money Is Legal[modifier | modifier le code]

Son premier album solo, A.M.I.L - All Money Is Legal, publié en 2000, contient le single I Got That, un duo avec Beyoncé[7] (chanteuse au sein du groupe Destiny's Child), et le single 4 Da fam d'All-Star Roc-A-Fella. L'album fait participer Memphis Bleek, Jay-Z, Beyoncé, Carl Thomas, Eve, et Beanie Sigel[1]. Les ventes de l'album n'atteignent pas la réussite escomptée, et aucun des singles ne se vend bien. Après l'album, elle publie son dernier signe au label Roc-A-Fella/Def Jam, Hey Papi, un chanson du film La Famille foldingue. En 2002, Amil apparait brièvement dans le film State Property avec d'autres membres de Roc-a-Fella comme Dame Dash et Jay-Z[8].

Dernières activités[modifier | modifier le code]

En 2005, Amil reforme temporairement Major Coinz et publie des chansons issues de mixtapes comme Glamorous Life qui est diffusée au MTV Mixtape Monday[9]. En 2008, Amil publie les mixtapes intitulées Az Iz et Amil Returns The Lost Classics Edition qui contiennent des chansons émotionnelles comme Tears of a Teenage Mother et Don't Worry[10],[11].

En août 2011, Amil s'entretient avec le magazine Vibe et donne des explications concernant Jay-Z : « Je n'ai aps parlé à Jay depuis des années, mais je voudrais vraiment lui parler de nouveau, car ça m'aiderait à me réconcilier avec moi-même. Mais il sait que je l'aime. Les gens pensent qu'il y avait des tensions entre nous, mais il n'y en a jamais eu[12]. » En juillet 2012, issue de sa nouvelle mixtape A Time to Kill, Amil publie une nouvelle chanson intitulée Stop[13],[14]. Amil publie la chanson Remember en 2014, issue de sa mixtape à venir, Another Moment in Life[15].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Amil es mère de quatre enfants, et sort d'une relation avec le rappeur Killah Priest, un affilié proche du Wu-Tang Clan. Elle est hébreux noire pratiquante et réside actuellement en Caroline du Nord[1],[16],[17].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2000 : All Money Is Legal
  • 2007 : Amil Az Iz

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Vibe », sur books.google.com (consulté le 26 février 2016), p. 139.
  2. (en) « Amil », Amazines,‎ (consulté le 1er octobre 2008).
  3. (en) Diana Potts, « Amil: Biography », MSN,‎ (consulté le 1er octobre 2008).
  4. (en) Cyrus Langhorne, « Amil Still Loves The Jigga Man, "I Wish I Could Talk To Jay-Z Because That Would Bring Closure" », Sohh,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  5. (en) Diana Potts, « Amil », AllMusic (consulté le 30 mars 2012).
  6. (en) « All Money Is Legal: Amil: Music », Amazon (consulté le 30 mars 2012).
  7. (en) « Amil - I Got That ft. Beyoncé Knowles - Video Dailymotion », Dailymotion.com,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  8. (en) « State Property (2002) : Full Cast & Crew », sur IMDb.com (consulté le 26 février 2016).
  9. (en) « Mixtape Monday: Beanie And 50 May 'Shock The World'; 'All Access' Reaches Rakim », MTV,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  10. (en) « Amil - Amil Az Iz (the New Album) Hosted by DJ Tre'i Starzz Mixtape - Stream & Download », sur Datpiff.com (consulté le 26 février 2016).
  11. (en) « Amil Returns: The Lost Classics Edition - XXL », sur Xxlmag.com (consulté le 26 février 2016).
  12. (en) « V Exclusive: Amil Debunks Twitter Debut + Talks Jay-Z and Nicki Minaj », Vibe,‎ (consulté le 30 mars 2012).
  13. (en) « New Music: Female Rapper Amil - Stop », sur ThisIs50,‎ (consulté le 26 février 2016).
  14. (en) « New Music : Female Rapper Amil - Stop » (consulté le 27 août 2013).
  15. (en) « Amil Is Back Rapping Over Jay Z Instrumentals and Prepping Her New Mixtape Another Moment in Life », sur Complex,‎ (consulté le 26 février 2016).
  16. (en) « Where The Hell Have You Been?: Amil », sur HipHopDX,‎ (consulté le 26 février 2016).
  17. (en) « What She Say? Alicia Keys: ‘The Truth Will Shine Through’ », sur Vibevixen.com,‎ (consulté le 26 février 2016).

Lien externes[modifier | modifier le code]