Ambassade de Russie en Allemagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ambassade de Russie en Allemagne
Drapeau de la Russie
Russie
Vue de la mission diplomatique
L'ambassade de Russie à Berlin.

Lieu 55-65 Unter den Linden
Berlin
Coordonnées 52° 30′ 58″ nord, 13° 23′ 01″ est
Ambassadeur Sergueï Iourievitch Netchaïev
Nomination
Site web http://www.russische-botschaft.de/

Voir aussi : Ambassade d'Allemagne en Russie

L'ambassade de Russie en Allemagne est la représentation diplomatique de la Russie auprès de la République fédérale d'Allemagne. Elle est située aux nos 63-65 Unter den Linden à Berlin, la capitale du pays, et son ambassadeur est, depuis 2010, Vladimir Michailovitch Grinin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Premier bâtiment diplomatique à Berlin[modifier | modifier le code]

Le début des relations diplomatiques entre le royaume de Prusse et l'Empire russe remonte aux années 1820. En 1837, une légation de la Russie impériale s'établit à Berlin à l'adresse Unter den Linden 7. L'Empire russe avait également acquis le palais Kurland entre les rues Unter den Linden et Behrenstraße pour sa mission diplomatique permanente avec le chargé d'affaires Yasnovski à sa tête. Ce bâtiment avait été construit en 1734 et se trouvait depuis 1764 en possession de la princesse Anne Amélie de Prusse. Cette dernière l'avait fait l'aménager par Johan Bouman. Après l'achat par l'Empire, Eduard Knoblauch fut désigné pour agrandir et modifier le palais, principalement pour rajouter un troisième étage dans les années 1840 et 1841. Ainsi le bâtiment était équipé d'appartements diplomatiques, de salles de fêtes, de chancelleries et d'appartements pour les tsars de passage à Berlin.

Après ces travaux, le palais servit d'ambassade russe puis soviétique précisèment pour les 100 années suivantes, à l'exception des années 1914 à 1918 quand les relations diplomatiques germano-russes furent interrompues pour cause de Première Guerre mondiale.

Après l'invasion par le IIIe Reich de l'Union des républiques socialistes soviétiques en 1941 et l'expulsion de tous les diplomates soviétiques, le bâtiment fut évacué et scellé. En , le ministère du Reich aux Territoires occupés de l'Est s'y installa. En , le bâtiment fut détruit lors des raids aériens sur Berlin.

Ambassade en République fédérale allemande à Bonn[modifier | modifier le code]

L'ancienne résidence de l'ambassadeur soviétique en RFA, à Bonn.

Avec la reprise de relations diplomatiques entre la République fédérale allemande et l'Union soviétique en 1955 (architecte Frīdrihs Skujiņš[1]), l'ambassade soviétique fut situé jusqu'en 1975 à Rolandswerth dans la ville de Remagen, non loin de Bonn. La chancellerie se trouvait plus exactement à la place de l'ancien hôtel Rolandseck-Groyen au nos 28-30 Mainzer Straße.

En 1975, l'ambassade fut délocalisée sur Bonn, plus précisément sur le site de Viktorshöhe dans le quartier de Schweinheim. La villa Wendelstadt servit dès lors d'ambassade même si les nouveaux bâtiments prévus sur le terrain n'étaient pas encore construits. Ces nouveaux bâtiments (incluant notamment une école, un cinéma, une piscine couverte, un garage soutterain pour 150 véhicules et des logements pour environ 120 familles) furent seulement inaugurés en par Mikhaïl Gorbatchev et les travaux furent définitivement finis en 1990.

Après la dissolution de l'Union soviétique en 1991, l'ambassade devint une représentation diplomatique pour la Fédération de Russie. Dans le cadre du transfert des institutions de Bonn à Berlin, l'ambassade russe déménagea à Berlin en . Aujourd'hui subsiste un consulat général sur le site de Viktorshöhe avec 25 diplomates et 100 employés (en 2013), il s'agit de la plus grosse représentation consulaire russe au monde.

Reconstruction d'un bâtiment diplomatique à Berlin[modifier | modifier le code]

L'ambassade d'URSS en 1958.

À la fin de la guerre et le début de relations diplomatiques avec la République démocratique allemande, l'Union soviétique décida de reconstruire une nouvelle ambassade à Berlin — plus précisément basée désormais à Berlin-Est — sur des terrains avoisinant l'emplacement de la précédente. L'inauguration eut officiellement lieu le pour célébrer les trente-cinq ans de la Révolution d'Octobre même si des travaux perdurèrent encore jusqu'à l'année suivante.

Dans les décennies suivantes, le bâtiment servit de siège principal de la représentation diplomatique de l'Union soviétique en RDA mais également lors de rencontres diplomatiques internationales. Ainsi en 1954 s'y déroula la table ronde des ministres des Affaires étrangères des quatre anciens alliés de la Seconde guerre mondiale (Union soviétique, États-Unis, Grande-Bretagne et France). De même de 1970 à 1971, ces mêmes pays y négocièrent l'accord quadripartite sur Berlin. Dans les années 1960 et 1970, plusieurs immeubles à proximité du bâtiment principal furent construits pour héberger aussi bien des services de l'ambassade qu'une agence soviétique à l'exportation, une école russe et le siège de l'ancienne compagnie d'État Aeroflot.

Après la dissolution de l'Union soviétique en 1991, l'ambassade devint une représentation diplomatique pour la fédération de Russie. À la fin des années 1990, une rénovation des différents bâtiments de l'ambassade (dont le bâtiment principal) fut décidée par le gouvernement russe. À la suite de la centralisation des services diplomatiques à Berlin en 1999, le complexe sert à nouveau de siège principal de la diplomatie russe en Allemagne.

Liste des ambassadeurs de Russie en Allemagne[modifier | modifier le code]

Ambassadeurs dans l'Empire allemand[modifier | modifier le code]

Nikolaï Krestinski
Nomination Nom Fin de mission
1871 Paul von Oubril 1880
1880 Peter von Saburov 1884
1885 Pavel Chouvalov 1894
1895 Nikolaï von der Osten-Sacken 1912
1912 Sergei Nikolaïevitch Sverbeïev 1914
Adolf Joffé
1919 Sergueï Dmitrievitch Botkine 1920
Nikolaï Krestinski
Lev Mikhaïlovitch Khintchouk
Iakov Zakharovitch Sourits
Konstantin Konstantinovitch Iourenev
1937 Gueorgui Alexandrovitch Astakhov 1938
Alexeï Fiodorovitch Merekalov
Alexeï Alexeïevitch Chkvartsev
Vladimir Dekanozov

Ambassadeurs dans la République démocratique allemande[modifier | modifier le code]

Ivan Ivanovitch Ilyitchev (photo de l'ambassade d'URSS à Vienne, Autriche)
Nomination Nom
Gueorgui Maximovitch Pouchkine
Ivan Ilyitchev
Vladimir Semionov
Gueorgui Maximovitch Pouchkine
Mikhaïl Gueorguievitch Pervoukhine
Piotr Andreïevitch Abrassimov
Mikhaïl Timofeïevitch Iefremov
Piotr Andreïevitch Abrassimov
Viatcheslav Ivanovitch Kotchemassov
Guennadi Serafimovitch Chikine

Ambassadeurs dans la République fédérale allemande[modifier | modifier le code]

Nomination Nom Fin de mission
1955 Valerian Zorine 1956
Andreï Andreïevitch Smirnov 1966
Semion Konstantinovitch Tsarapkine 1971
Valentin Mikhaïlovitch Faline 1978
Vladimir Semionovitch Semionov 1986
Juli Alexandrovitch Kvitsinski 1990
Vladislav Petrovitch Terekhov 1997
Sergueï Borissovitch Krylov 2003
Vladimir Vladimirovitch Koteniov 2010
Vladimir Mikhaïlovitch Grinine 2018
Sergueï Iourievitch Netchaïev

Consulats[modifier | modifier le code]

Outre une ambassade à Berlin, la Russie dispose de consulats à Hambourg, Bonn, Francfort-sur-le-Main, Leipzig et Munich.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Russische Botschaft in Berlin » (voir la liste des auteurs).
(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Mainzer Straße 28/30 (Remagen) » (voir la liste des auteurs).
(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Viktorshöhe (Bad Godesberg) » (voir la liste des auteurs).
(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Liste der sowjetischen Botschafter in der DDR » (voir la liste des auteurs).
(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Liste der russischen Botschafter in Deutschland » (voir la liste des auteurs).