Hauptstadtbeschluss

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Hauptstadtbeschluss (de l'allemand Hauptstadt, « capitale » et Beschluss, « décision ») est un terme allemand qualifiant la procédure de désignation de la capitale de l'Allemagne après sa réunification. Un vote a lieu le 20 juin 1991 au Bundestag et ratifie le transfert des institutions de Bonn à Berlin.

Le terme Hauptstadtbeschluss est trompeur car l'entrée en vigueur du traité d'unification faisait déjà de Berlin la capitale de l'Allemagne.

Décision et mise en œuvre[modifier | modifier le code]

Après plus de 10 heures de débats controversés, le Bundestag adopta par 338 voix pour et 320 voix contre la loi Vollendung der Einheit Deutschlands (en français Achèvement de l'unification de l'Allemagne). Initialement une erreur s'était produite et seulement 337 voix pour le projet de loi avaient été comptabilisés, plus tard la correction intervient pour atteindre les 338 voix favorables.

À la suite ce premier vote, une série de décisions à différents niveaux est prise pour permettre la mise en œuvre de la décision tout en garantissant un partage du travail équitable entre Berlin et Bonn.

Ainsi les administrations et ministères fédéraux suivants ont été transférés à Berlin tout en conservant des bureaux d'importance secondaire à Bonn :

D'autres ministères devaient conserver leur siège principal à Bonn, tout en ouvrant un bureau secondaire à Berlin:

À l'origine, les ministères fédéraux devaient déménager à Berlin dès 1995 mais le calendrier n'a pas pu être respecté. Au lieu de cela un décret du gouvernement fixa l'année 2000 comme date butoir pour la réalisation du déménagement et détermina un budget de 20 milliards DM (10,2 milliards d'euros).

Pendant cette période d'autres décisions fondamentales ont été prises incluant:

  • le palais du Reichstag devient le siège permanent du Bundestag
  • la majorité des ministères fédéraux déménagement à Berlin
  • la majorité des emplois dans les ministères demeurent à Bonn
  • les ministères fédéraux ont respectivement à Berlin ou Bonn des bureaux secondaires
  • l'administration de la présidence fédérale a son siège à Berlin

Depuis l'automne 1999 Berlin a complètement repris la fonction de siège du parlement et du gouvernement de la République fédérale allemande.

Références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Hauptstadtbeschluss » (voir la liste des auteurs).