Colonie de Terre-Neuve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colonie de Terre-Neuve
Newfoundland Colony

16101907

Drapeau
Description de l'image NFL in 1912.png.
Informations générales
Statut Monarchie constitutionnelle
Capitale St. John's
Langue Anglais
Histoire et événements
1610 Création de la colonie
1713 La colonie s'étend sur la totalité de l'île
1763 La colonie obtient les côtes du Labrador (les perds de 1774 à 1809)
1907 La colonie devient un dominion

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La colonie de Terre-Neuve est une colonie britannique établie en 1610 sur l'île de Terre-Neuve puis sur les côtes du Labrador. Elle devient le Dominion de Terre-Neuve en 1907 puis la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador en 1949.

Histoire[modifier | modifier le code]

Terre-Neuve est d'abord habitée par les Béothuks. Déjà peu nombreux, ces derniers disparaissent progressivement en raison des nombreuses maladies apportées par les Européens sur l'île.

De 1610 à 1728, des gouverneurs propriétaires (Proprietary Governor) sont nommés pour établir des colonies de peuplement sur l'île. John Guy est le gouverneur de la première colonie à Cuper's Cove. D'autres colonies étaient située à Bristol's Hope, Renews, New Cambriol South Falkland et Avalon, qui est devenue une province en 1623. En 1638, Sir David Kirke devient le premier gouverneur de l'ensemble de Terre-Neuve.

Parallèlement, la France est aussi présente sur l'île. Sa colonie de Terre-Neuve s'étend principalement sur le sud de l'île. En 1696, la campagne de la péninsule d'Avalon amène Pierre Le Moyne d'Iberville a détruire une bonne partie des établissements britanniques. Néanmoins, l'année suivante, le traité de Ryswick restreint le territoire français sur l'île au port de Plaisance. En 1713, avec le traité d'Utrecht, les Britanniques possèdent dorénavant l’entièreté de l'île.

Étant donné son éloignement avec les Treize colonies et sa proximité avec la loyale colonie de la Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve n'est pas impliqué dans la Guerre d'indépendance des États-Unis. En 1783, est devient une division de l'Amérique du Nord britannique. En 1825, elle devient une colonie de la Couronne. En 1854, elle obtient un gouvernement responsable et Philip Francis Little devient le 1er premier ministre de la colonie. En 1867, Terre-Neuve refuse d'intégrer la nouvelle Confédération canadienne. La colonie devient plutôt un dominion en 1907.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]