Alphonse Dumilatre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Alphonse Dumilatre
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Distinction
Œuvres principales

Jean Alphonse Edme Achille Dumilatre, ou Achille Dumilâtre[1] né le à Bordeaux (Gironde) et mort le à Saint-Maurice (Val-de-Marne) est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Auguste Dumont et de Jules Cavelier à l'École des beaux-arts de Paris, Alphonse Dumilatre se fait connaître notamment au Salon de Paris entre 1866 et 1878, où certaines de ses œuvres comme Le Général Decaen, Le Colonel Pierre Philippe Denfert-Rochereau, Montesquieu[2] sont acquises par l'État.

Parmi ses autres œuvres, on peut citer le Monument de Joseph Croce-Spinelli (bronze) à Paris au cimetière du Père-Lachaise, le Buste de Ciriaco Vázquez (es) (bronze) à Veracruz (Mexique), L'Assemblée des Grecs, dispute d'Achille et d'Agamemnon (musée des beaux-arts de Bordeaux, œuvre détruite), Jeune vendangeur (1888) à Paris au jardin du Luxembourg[3], le Monument à Pierre Leroux (1903) à Boussac (Creuse), ainsi que la statue en marbre de Montesquieu (1912) au jardin des quatre colonnes du palais Bourbon à Paris.

Son Monument à Jean de La Fontaine érigé dans le jardin du Ranelagh à Paris en 1891 a été fondu sous l'Occupation en 1942[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son nom s'orthographie aussi Jean Dumilâtre.
  2. Plâtre destiné à la faculté de droit de Bordeaux.
  3. Notice de l'œuvre sur le site du musée d'Orsay.
  4. « Les statues du jardin du Ranelagh », sur paris1900.lartnouveau.com, consulté le .

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]