Alphonse Dumilatre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alphonse Dumilatre
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation
Œuvres principales

Alphonse Dumilatre[1], né à Bordeaux (Gironde) en 1844 et mort à Saint-Maurice (Val-de-Marne) en 1928, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève d'Auguste Dumont et de Jules Cavelier à l'École des beaux-arts de Paris, Dumilatre se fait connaître notamment au Salon de Paris entre 1866 et 1878, où certaines de ses œuvres comme Le Général Decaen, Le Colonel Denfert-Rochereau, Montesquieu[2] sont acquises par l'État.

Parmi ses autres œuvres, on peut citer le Monument de Joseph Croce-Spinelli (bronze) à Paris au cimetière du Père-Lachaise, le Buste de Ciriaco Vázquez (es) (bronze) à Veracruz (Mexique), L'Assemblée des Grecs, dispute d'Achille et d'Agamemnon (musée des beaux-arts de Bordeaux, œuvre détruite), Jeune vendangeur (1888) à Paris au jardin du Luxembourg[3], ainsi que le Monument à Pierre Leroux (1903) à Boussac (Creuse).

Son Monument à Jean de La Fontaine dans le jardin du Ranelagh (16e arrondissement de Paris) a été fondu sous l'Occupation (1942)[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Né Jean Alphonse Edmé Achille Dumilatre. Son nom s'orthographie aussi Jean Dumilâtre.
  2. Plâtre destiné à la faculté de droit de Bordeaux.
  3. Notice de l'œuvre sur le site du musée d'Orsay.
  4. « Les statues du jardin du Ranelagh », paris1900.lartnouveau.com, consulté le 3 novembre 2018.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :