Alliance des gens du Nouveau-Brunswick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un parti politique
Cet article est une ébauche concernant un parti politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alliance des gens du Nouveau-Brunswick
Présentation
Chef Kris Austin
Fondation 2010
Niveau provincial
Personnalités marquantes -
Président Arthur MacKay
Idéologie Populisme
Couleurs Pourpre

L'Alliance des gens du Nouveau-Brunswick est un parti politique fondé en 2010 au Nouveau-Brunswick (Canada).

Le parti a été créé durant une vague d'opposition contre le projet du gouvernement libéral de Shawn Graham consistant à vendre Énergie NB à Hydro-Québec et ce qui a été considéré comme une opposition manquant de crédibilité formée par le parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick[1]. Le parti projette de présenter des candidats dans environ la moitié des 55 circonscriptions provinciales lors de l'élection générale de 2010[2]

Le chef du parti est Kris Austin, un ministre baptiste de Minto, ancien candidat du parti progressiste-conservateur du Nouveau-Brunswick[3]

Politiques[modifier | modifier le code]

La plateforme du parti est basée sur le vote libre des députés de l'Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. D'autres politiques ont été élaborées lors d'un congrès tenu à Oromocto en juillet 2010, notamment l'appui au bilinguisme officiel, l'élimination des frais de transport en ambulance et l'opposition à la construction d'un second réacteur à la centrale nucléaire de Pointe Lepreau. Le parti n'a toujours pas développé une politique officielle quant à l'avenir d'Énergie NB[2],[4]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale candidats candidats élus circonscriptions votes  % du vote populaire  % du vote populaire dans les circonscriptions avec candidature
2010 13 (en date du 26 août 2010) 0 55

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « People's Alliance forms new N.B. political party », CBC News,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (en) « People's Alliance opposes 2nd nuclear plant », CBC News,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Jody Naburs, « Alliance gets official party status », Saint John Telegraph-Journal,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Nick Moore, « People's Alliance party would scrap ambulance fees », Moncton Times and Transcript,‎ (lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]