Allée couverte de l'Île-Grande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Allée couverte de l'Île Grande
Image illustrative de l’article Allée couverte de l'Île-Grande
Vue générale
Présentation
Nom local Ty-Lia, Ty-ar-C'horrandoned
Type Allée couverte
Période Néolithique
Faciès culturel Mégalithisme
Fouille 1866, 1868, 1909, 1910
Protection Logo monument historique Classé MH (1956)
Visite propriété privée (champ accessible depuis la route)
Caractéristiques
Dimensions 8,5 m x 1,6 m
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 11″ nord, 3° 34′ 19″ ouest
Pays France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Commune Pleumeur-Bodou

Géolocalisation sur la carte : Côtes-d'Armor

(Voir situation sur carte : Côtes-d'Armor)
Allée couverte de l'Île Grande

L'allée couverte de l'Île-Grande (aussi nommée Ty-Lia ou Ty-ar-C'horrandoned) est située au centre de l'Île-Grande sur la commune de Pleumeur-Bodou, dans le département français des Côtes-d'Armor.

Protection[modifier | modifier le code]

Le monument fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [1].

Description[modifier | modifier le code]

L'allée couverte est orientée est-ouest. Elle mesure 8,50 m de longueur sur 1,60 mètre de large. La chambre est délimitée par quatre orthostates côté nord et cinq côté sud, d'une hauteur variant de 1 m à 1,40 m. Un vestibule, décrit par Jean L'Helgouach mais qui n'est désormais plus visible, prolongeait la paroi nord. Il comportait deux dalles et un pilier qui rétrécissait le passage à 1 m de large. Un seuil transversal en barrait l'entrée[2].

L'ensemble est recouvert de deux grandes tables de couverture : 4,50 m de long sur 2,50 m de large et 0,50 m d'épaisseur pour l'une, 3,50 m de long sur 2,50 m de large et 0,25 m d'épaisseur pour l'autre. De très hautes dalles entourent de façon très rapprochée l'allée couverte, il pourrait s'agir soit des vestiges d'un péristallithe, soit d'une ancienne structure interne au tumulus destinée à une meilleure répartition des poussées[2].

Tout le matériel archéologique découvert lors des fouilles de 1866, 1868, 1909 et 1910 est désormais perdu. Il était composé de quatre haches polies, d'éclats de silex, de tessons de poterie noire, d'un disque en bronze et d'un objet en fer[2].

Folklore[modifier | modifier le code]

D'après la légende, cette allée couverte est la maison des naines C'horrandoned. Lors des nuits de pleine lune, elles allaient danser avec les passants et prédisaient aux femmes enceintes si elles auraient un garçon ou une fille et si la naissance serait aisée ou difficile[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Étienne Patte, « L'Allée couverte de l'Ile Grande (Côtes-du-Nord) », Bulletin de la Société préhistorique de France, vol. 15, no 10,‎ , p. 540-546 (lire en ligne)
  • Anne Marchat et Michelle Le Brozec, Les mégalithes de l'arrondissement de Lannion, Institut Culturel de Bretagne, , 102 p. (ISBN 2868220398), p. 15 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]