Alexandre Ptouchko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la culture russe
Cet article est une ébauche concernant la culture russe.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Alexandre Loukitch Ptouchko (Александр Лукич Птушко) est un réalisateur de fictions et de films d'animation russe né le à Lougansk dans l'Empire russe et décédé le à Moscou dans la RSFS de Russie en URSS. Il est surnommé le Walt Disney russe.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Lougansk situé alors dans le gouvernement de Iekaterinoslav (depuis 1991, l'Oblast de Louhansk en Ukraine), Alexandre Ptouchko étudie à l'Université russe d'économie Plekhanov de Moscou entre 1923 et 1926. Il change plusieurs fois de profession : journaliste, décorateur de théâtre, acteur, etc. C'est à partir de 1927 qu'il trouve sa voie dans le dessin-animé et le film d'animation. Il crée des poupées et des marionnettes pour le cinéma et fait de la mise en scène. Il commence sa carrière de cinéaste réalisateur en 1928 en créant son personnage fétiche : Bratichkine. Il sort son premier dessin-animé parlant en 1932 : Vlasteline byta.

Son film d'animation en long métrage Le nouveau Gulliver rencontre un grand succès en 1935. Tiré du célèbre conte de Jonathan Swift, le film nécessite la fabrication de plus de 1 500 poupées et marionnettes et innove par ses méthodes cinématographiques. C'est à cette époque que Ptouchko commence à diriger la section du film d'animation des studios Mosfilm. Il sort régulièrement de nouveaux films dont La petite clé d'or en 1939 d'après un conte d'Alexis Tolstoï.

Pendant la Grande Guerre patriotique, comme la plus grande partie de ceux qui étaient dans les studios à Moscou, Alexandre Ptouchko est évacué à Alma-Ata dans le Kazakhstan où il continue de travailler sur les effets spéciaux mais ne dirige aucun film. Après la guerre, il revient à Moscou et porte à l'écran des contes russes, (byline), et des récits de la littérature enfantine. Il obtient le Prix Staline et un prix au festival de Cannes en 1946 pour son film La Fleur de pierre et un lion d'argent au festival de Venise, en 1953 pour Sadko et d'autres prix pour ses films postérieurs dont Ilia Mouromets.

En 1932-1949, il était professeur et le chef du département artistique de l'Institut national de la cinématographie.

Nommé artiste du Peuple de la RSFSR en 1957, il devient Artiste du peuple de l'URSS en 1969. Il est décoré de l'ordre de l'Insigne d'Honneur et de deux ordres du Drapeau rouge du Travail.

Le cinéaste est inhumé au cimetière de Novodevitchi.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Dessinateur[modifier | modifier le code]

Producteur[modifier | modifier le code]

Directeur artistique[modifier | modifier le code]

Réalisateur d'effets spéciaux[modifier | modifier le code]

Directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]