Aleksandr Stolper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stolper.
Aleksandr Borisovich Stolper
Naissance
Dvinsk (Empire russe)
Nationalité Drapeau Soviétique
Décès (à 71 ans)
Moscou (Union soviétique)
Profession Réalisateur, scénariste

Aleksandr Borisovich Stolper (en russe : Александр Борисович Столпер), né à Dvinsk[1] (Empire russe) le et mort à Moscou (Union des républiques socialistes soviétiques) le , est un cinéaste et scénariste russe et soviétique qui a dirigé quatorze films entre 1940 et 1977.

Aleksandr Stolper a reçu le Prix Staline en 1949 et en 1951 et a reçu le titre honorifique d'Artiste du peuple de l'URSS en 1977.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1923, Aleksandr Stolper travaille dans les journaux Krestianskaïa gazetta et Moskovskaïa derevnia.

Il est initié à l'art cinématographique par Lev Koulechov en 1923-1925. En 1925-1927, il fréquente l'atelier d'art dramatique de Proletkoult, puis, travaille pour les sociétés Mezhrabpomfilm et Soyouzkino. Sa carrière commence avec le film de propagande Quatre visites de Samuel Wulf en 1934.

En 1938, il sort diplômé de la faculté de réalisation de l'Institut national de la cinématographie où il étudiait sous la direction de Sergueï Eisenstein.

Son film La Loi de la vie tourné avec Boris Ivanov, d'après le scénario de l'écrivain Alexander Avdeenko, est sorti en 1940, mais n'a duré que dix jours au box-office. Il y avait d'abord eu un article critique intitulé Faux film dans le journal Pravda, puis une réunion d'écrivains et de réalisateurs s'était tenue au Comité central du PCUS (b), où des écrivains célèbres et Staline lui-même ont vivement critiqué le film et en particulier le scénariste Avdeenko. Le film a été interdit de projection et les spectateurs l'ont redécouvert seulement 60 ans plus tard[2]. Ensuite, Stolper réalise trois films d'après les œuvres de Constantin Simonov Un gars de notre ville, avec Nikolaï Krioutchkov et Lydia Smirnova en 1942, le mélodrame Attends-moi avec Boris Blinov et Valentina Serova en 1943, et Les Jours et les nuits en 1944.

Il reçoit son premier prix Staline en 1949, pour la direction du film Histoire d'un homme véritable adapté du livre de Boris Polevoï qui raconte l'exploit du pilote russe Maressiev, as de la Seconde Guerre mondiale. En 1950, il porte à l'écran le roman de Vassili Ajaïev Loin de Moscou relatant l'histoire d'un grand chantier de construction communiste en Sibérie qui sera aussi récompensé par un prix Staline.

À partir de 1964, il enseigne à l'Institut national de la cinématographie et devient professeur du département de la réalisation en 1971.

Mort à Moscou, Aleksandr Stolper est inhumé au cimetière de la Présentation.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. actuellement Daugavpils
  2. (en)Закон жизни sur tvkultura.ru

Liens externes[modifier | modifier le code]