Jean Lavidalie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Lavidalie, né le à Virsac (Gironde), est un mécanicien français, disparu en mer (Atlantique Sud) le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents Pierre et Marguerite Lavidalie étaient cultivateurs à Virsac.

Mécanicien-Navigant, il aida Jean Mermoz à mettre au point la traversée de l'Atlantique Sud. Il disparut en mer le , après douze années de service, à bord de l'hydravion "La Croix du Sud". L'équipage était composé de Jean Mermoz, chef de bord ; Alexandre Pichodou, pilote ; Henri Ézan, navigateur ; Edgar Cruveilher, radio et Jean Lavidalie, mécanicien. Un hommage national leur est rendu, le , à l'Hôtel national des Invalides[1], avec citation à l'ordre de la Nation.

Il servait avec droiture, honneur, cœur et simplicité[non neutre]; il était chevalier de la Légion d'honneur.

Il était considéré comme un professionnel hors pair, totalisant 3 197 heures de vol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'émouvante cérémonie à la mémoire de Mermoz et de ses compagnons », Le Figaro, no 366,‎ , p. 1 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]